Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

e-démarchesChanger la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la pageContactez-nousPlan du siteFoire aux questions Conditions d'utilisation

Recherchez dans:

Recherche avancée

ge.ch Démarches Organisation Thèmes Chemin de vie  
 

Restauration scolaire

Le rôle du DIP

Illustration

Plus de 2 millions de repas sont servis chaque année dans les restaurants scolaires et les cafétérias de l'enseignement primaire, du cycle d'orientation, de l'enseignement secondaire postobligatoire, des Hautes écoles spécialisées et de l'Université de Genève. Le Département de l'instruction publique (DIP) intervient par l'intermédiaire du Service de la restauration scolaire. Le DIP est notamment impliqué dans l'action de la Commission de la restauration collective.

Cette commission établit notamment la liste de tarifs imposés pour les cafétérias des établissements de l'enseignement secondaire postobligatoire (collèges, centres de formation professionnelle, écoles de commerce, écoles de culture générale) ainsi que des Hautes écoles spécialisées (HES) et de l'Université de Genève (Unige).

Depuis 1997, le DIP promeut le label Fourchette verte qui a été ainsi obtenu par une vingtaine de cafétérias. Et depuis 2002, une opération annuelle vise à valoriser les menus Fourchette verte auprès des élèves. Durant cette action, ce sont plus d'un millier de repas Fourchette verte qui sont consommés chaque jour.

Entre autres missions, le département désigne les gérants des cafétérias des établissements de l'enseignement secondaire postobligatoire. Au cycle d'orientation, une livraison de repas chauds est assurée lorsque la demande est suffisante. La Commission de la restauration collective en détermine également le tarif.

Au primaire, la fourniture des repas est prise en charge par des structures associatives ou professionnelles. L'encadrement des enfants est assuré par les animateurs et animatrices parascolaires employé-e-s du Groupement intercommunal pour l'animation parascolaire (GIAP). Les prix des repas sont fixés par les associations de cuisines et restaurants scolaires en concertation avec les autorités politiques communales.


haut de page