Cinq projets récompensés en faveur de l'inclusion numérique

Pour la deuxième année, le Département de la culture et de la transition numérique attribue ses soutiens à des projets dédiés à l’inclusion numérique. Les lauréats 2024 sont Camarada, UGC, Voie F, Uni3 et Itopie.

Image
Projets inclusion numérique

Ce dispositif de soutien, lancé en mars 2023, poursuit la concrétisation de la stratégie d’inclusion numérique locale de la Ville de Genève

Pour cette 2e édition, le nombre de projets soutenus a pu cette année être porté de quatre à cinq. Cette augmentation démontre d’une part l’importance accordée par les autorités municipales à la lutte contre les difficultés d’accès au numérique, et d’autre part la pertinence du besoin d’y répondre par le biais d’actions concrètes, confiées à des acteurs et actrices de proximité, au plus près des réalités quotidiennes

Cette approche s’inscrit pleinement dans le cadre du RIN (Réseau Inclusion Numérique), objectif annoncé par le Conseiller administratif Sami Kanaan et initié dès 2021 par la Ville de Genève. Celui-ci regroupe l’ensemble des partenaires du domaine qui luttent contre les difficultés d’accès au numérique, par méconnaissance des outils ou de leur fonctionnement. On parle dans ce cas de "fracture numérique". Ces inégalités peuvent être d'origines sociales, économiques ou générationnelles.

Projets lauréats 2024

L’enveloppe de l'appel à projets 2024 était de 75'000 CHF. Les cinq projets retenus par le jury sont:

"Le Numérique pour Toutes" de l’association Camarada: création d’une formation spécifiquement adaptée aux femmes migrantes seniors, peu scolarisées, ainsi qu'une prestation d'accompagnement aux démarches administratives en ligne.

"Café Savoir Part’âgé" des Unions Chrétiennes de Genève (UGC): cafés itinérants au sein de résidences pour seniors pour les aider à rester connectés au monde numérique d'aujourd'hui.

"Permanence et de formation en soirée" de l’association Voie F: permanence numérique en soirée à destination des femmes qui ont un emploi en journée, et création d’une formation au numérique spécifiquement dédiée aux femmes actives (en soirée également).

"Evaluation et formation des adhérents Uni3 en informatique de base" de Uni3: évaluation des compétences puis intégration de formations personnalisées pour les seniors.

Itopie: Projet intégrant la conception d’une brochure pour inciter la population à une transition numérique éthique, la création d’un fonds de soutien aux étudiant-e-s pour réparer leur matériel informatique ou à acheter un ordinateur revalorisé, et lancement d’une étude portant sur les freins et leviers dans le passage à l’action vers un numérique soutenable et éthique.

Élément de l'accordéon

Camarada est une association à but non lucratif créée en 1982 pour l’accueil et la formation de femmes migrantes et de leurs enfants en âge préscolaire. L’association se considère comme une "place du village" où diverses activités forment un tout et restent en lien avec la vie quotidienne, avec l’objectif de favoriser et soutenir l’intégration à partir des désirs, des besoins et des potentialités des utilisatrices.

Les UGC (Unions chrétiennes de Genève) fondées en 1852, agissent auprès de personnes de toutes croyances, de tous milieux socioculturels et de toutes cultures. La mise en œuvre de ces prestations s’inscrit notamment dans les domaines de l’intégration des enfants et des jeunes, la formation et la réinsertion professionnelle ainsi que l’hébergement d’étudiants et de jeunes adultes en formation.

Uni3 (Université des seniors de Genève) a pour objectif de permettre de continuer d'apprendre, dans tous les domaines. L'offre s'adresse à toutes les personnes de 55 ans et plus. Uni3 propose chaque trimestre un programme de cours, de conférences, d'ateliers et de sorties sur le terrain.

Itopie est une coopérative informatique fondée en 2012, avec l’ambition de soutenir une autre approche de l’informatique, plus locale, durable, libre et citoyenne.

Voie F est une association à but non lucratif créée en 1998 dont la mission est de faciliter et maintenir l'insertion sociale et professionnelle des femmes. Dans le but de favoriser l'accès des femmes aux technologies d'Information et de communication, Voie F va proposer des nouvelles permanences numériques ouvertes en soirée et sur le samedi, celles-ci seront destinées à toutes les femmes, apprenantes ou non de l’association. Cet accès gratuit et sans rendez-vous permettra de diminuer les obstacles d’accessibilité et d’organisation. De plus, une assistance numérique sera proposée lors de ces permanences afin de répondre à des questions spécifiques sur ordinateur, tablette ou Smartphone, et ce, dans un cadre sécurisant.

Contact

Ville de Genève - Département de la culture et de la transition numérique (DCTN)

Félicien Mazzola

Article modifié le 11.07.2024 à 09:59