Correspondant-e-s de nuit: extension du dispositif au secteur Pâquis – Grottes - St-Gervais

Les correspondant-e-s de nuit sont des médiatrices et médiateurs urbains nocturnes, dont l’objectif premier est d’assurer le bien vivre ensemble dans les quartiers. Depuis le 1er octobre, l'extension vers le secteur Pâquis - Grottes - St Gervais est en place, suite aux résultats positifs de leur implication dans le premier secteur.

Article associé

Image
groupe de personnes qui discutent la nuit nuit tombée

Comment ça fonctionne?

Un binôme effectue des tournées nocturnes, de 18h à 2h du matin, du jeudi au samedi soir. Les correspondant-e-s de nuit arpentent les rues et les parcs à la rencontre des habitant-e-s, des usagers et uragères de l’espace public.

Noctambules, simples passant-e-s, jeunes ou moins jeunes, les rencontres sont nombreuses et variées durant leurs tournées. Les professionnel-le-s offrent une oreille attentive, proposent une médiation en cas de conflit, favorisent le dialogue entre les différentes personnes rencontrées et collaborent avec d’autres partenaires, les services municipaux ou cantonaux et les régies. La distribution de messages de prévention ou d’information variée est également réalisée pendant les tournées.

Les correspondant-e-s sont joignables par téléphone sur un numéro gratuit en cas de problème (0800 10 10 05).

L’objectif principal du dispositif est de faire baisser le sentiment d'insécurité présent dans les quartiers, de diminuer les nuisances sonores et les incivilités, de favoriser le lien social dans les quartiers concernés et d'assurer une veille sociale.

Quand solliciter les correspondant-e-s de nuit?

  • Un problème d’incivilité complique la vie d'un quartier, d'une rue ou d'un immeuble;
  • Un-e voisin-e fait du bruit excessif et vous empêche de dormir;
  • Vous voyez une personne démunie, sans abri, en difficulté;
  • Vous n’êtes pas rassuré-e-s et souhaitez être accompagné-e-s la nuit, d'un point à un autre du quartier.

Dans tous ces cas de figure et bien d'autres encore vous pouvez solliciter les correspondant-e-s de nuit.

Certaines interventions sont gérées directement par l’équipe des correspondant-e-s de nuit, tandis que d’autres sont relayées et suivies en collaboration avec d’autres partenaires du réseau.

Le quartier des Pâquis: un nouveau périmètre

Une analyse de terrain a permis de déployer le dispositif sur le secteur Pâquis - Grottes - St-Gervais en 2023. Le Département de la cohésion sociale et de la solidarité a choisi ce périmètre, compte tenu du nombre important d’incivilités et d’interventions policières, de la forte activité nocturne, du grand nombre d’établissements publics présents sur ce territoire, de l’usage intense de l’espace public et de la nécessité de préserver les écoles du secteur.

Le dispositif des correspondant-e-s de nuit de la Ville de Genève a été mis en place au mois d’octobre 2021 dans le périmètre pilote Ouches - Concorde - Franchises - Servette - Charmilles - St-Jean. Selon l'évaluation de cette première phase du projet, le dispositif a obtenu des résultats très satisfaisants.

Le métier de correspondant-e de nuit en images

Elise Thiriau nous raconte son métier de correspondante de nuit au Service de la jeunesse de la Ville de Genève.

Contact

Service de la jeunesse

100 Rue de la Servette

1202

Genève

Suisse

Article modifié le 04.12.2023 à 14:20