Cette page est également disponible en English !

Nos conseils pour passer de bonnes fêtes de fin d’année

Des idées de cadeaux durables et solidaires aux astuces pour célébrer les fêtes en limitant au maximum les risques de contamination au COVID-19, retrouvez nos astuces pour passer les fêtes du mieux possible. 

Image
dessin de personnes en train de trinquer sur leurs balcons, reliés par une guirlande lumineuse

Sapin de Noël

Il est encore l'heure de dénicher son arbre idéal dans l'un des quatre marchés aux sapins présents cette année à Genève jusqu'au 24 décembre. 

Cadeaux de Noël

    Acheter local grâce aux bons solidaires 

    Soutenez les enseignes situées en ville en y achetant vos présents, grâce aux bons d’achats solidaires mis en place par la Ville de Genève. Vous pourrez ainsi soutenir le commerce local, tout en bénéficiant d’un coup de pouce bienvenu en cette fin d’année, grâce à un rabais de 20% financé par la commune. 

    Faire un tour sur les marchés de Noël 

    Malgré le contexte actuel, certains marchés de Noël en plein air ont été maintenus: pourquoi pas en profiter pour trouver des idées de cadeaux originales et une large gamme de produits artisanaux? 

    Réduire les risques lors de l’achat de ses cadeaux 

    Si vous avez l’intention d’acheter vos cadeaux de Noël dans un magasin ou sur un marché de Noël, l’OFSP dispense quelques conseils pour réduire le risque de contamination, dont les suivants: 

    • Evitez les foules dans les magasins en achetant vos cadeaux suffisamment tôt afin ou en se rendant dans les points de vente hors des heures de pointe. Il peut être utile de faire une liste, afin de déterminer exactement ce dont on a besoin et de réduire les lieux fréquentés et le temps passé à faire vos achats. 
    • Désinfectez-vous les mains à l’entrée et à la sortie des magasins et des marchés.
    • Gardez les distances lorsque vous faites vos achats ou que vous trouvez dans une file d’attente, même si tout le monde porte un masque. 
    • Préférez le paiement sans contact, par exemple avec votre carte ou votre smartphone afin de réduire le risque d’infection. Le coronavirus peut être présent sur des surfaces comme l’argent ou les terminaux de paiement. Moins vous touchez d’objets, plus vous réduisez le risque que vos mains entrent en contact avec le virus.

    Fabriquer ses cadeaux soi-même

    Fabriquer ses cadeaux de Noël, c’est faire à la fois plaisir à ses proches et à soi-même, en réveillant son âme créative. Et lorsque ces cadeaux personnalisés permettent de réduire sa consommation de plastique et de déchets, on fait non seulement du bien à celles et ceux qu’on aime mais aussi à la planète! Pour se lancer, consultez notre article 10 idées de cadeaux de Noël maison

    Une table de Noël décorée

    Préparer et planifier les festivités

    Si nous ne sommes pas obligés de renoncer à célébrer les fêtes de fin d’année en famille ou entre ami-e-s, des précautions s’imposent afin d’éviter au maximum les contaminations. L'OFSP dispense une série de conseils à ce sujet, dont les principaux sont listés ci-dessous: 

    Réduire ses contacts avant les Fêtes

    L’OFSP recommande de limiter au maximum ses interactions sociales deux semaines avant les Fêtes, ce qui réduit le risque de transmettre le virus sans le savoir durant les fêtes et d’éviter de passer ces dernières en quarantaine ou en isolement. 

    Fixer les règles avec les participant-e-s 

    Entre le 23 décembre et le 3 janvier, les manifestations dans le cercle familial et amical sont autorisées à Genève jusqu’à 10 personnes

    Si plusieurs d’entre elles sont vulnérables, réfléchissez concrètement à la manière dont vous pouvez protéger ces personnes. Selon l’OFSP, la combinaison idéale consiste à garder les distances, porter un masque et se laver les mains régulièrement au savon. 

    Il est utile de fixer les règles de comportement entre participant-e-s avant les Fêtes, en précisant par exemple comment on compte se saluer ou remercier ses proches pour les cadeaux offerts. 

    Choisir un lieu

    Si possible, choisissez des locaux spacieux ou essayez d’organiser une partie ou la totalité des festivités à l’extérieur (apéritif, par exemple). 

    Prévoir les menu et plan de table

    L’OFSP conseille de prévoir si possible plusieurs tables, en regroupant sur la même les personnes vivant sous le même toit ou ayant déjà des contacts étroits. Il est important de maintenir les distances durant le repas et d’éviter que tout le monde touche les mêmes objets (saladiers, sauces, bouteilles, condiments, etc.). Prévoir un set apéritif par personne et servir le repas sur assiette plutôt que de prévoir un buffet peut limiter le risque de transmission. 

    Rester prudent-e-s lors de la fête et les jours suivants

    Le jour J, privilégiez le salut à distance plutôt que des embrassades et accolades. Restez près des personnes qui font déjà partie de vos contacts étroits et gardez vos distances avec celles que vous n’avez pas rencontrées au cours des derniers jours. Si le maintien d’une distance de 1,5 mètre entre les personnes n’est pas possible, portez le masque avant et après le repas. 

    Les locaux doivent être aérés pendant 5 à 10 minutes toutes les heures ou toutes les deux heures. Une personne peut même être désignée pour se charger de cette tâche. 

    Lavez-vous régulièrement les mains au savon ou au gel hydroalcoolique. 

    Si vous vous sentez malade ou présentez des symptômes, restez impérativement à la maison. 

    Limiter les contacts après les fêtes 

    Les jours suivant les Fêtes, l’OFSP conseille de rencontrer le moins de personnes possible. Ainsi, si vous êtes infecté-e pendant cette période, vous éviterez de transmettre le virus à d’autres. 

    A lire aussi

    Article modifié le 21.12.2020 à 10:09