dessin orange et vert - pièces avec plantes derrière

Dossier d'information Le changement climatique à Genève

Stratégie climat: place financière

La Ville de Genève souhaite montrer l’exemple et soutenir les démarches propices à une finance plus durable en mobilisant les parties prenantes.

Les banques, les assurances et autres institutions de prévoyance impactent fortement le climat. De par leurs investissements ou leurs offres de crédits, elles financent des activités qui émettent fortement des GES, principalement à l’étranger. Bien que le moyen de chiffrer précisément ces émissions fasse encore débat, il est probable que celles-ci soient très importantes.

Inciter à la finance durable

La finance durable est une démarche en pleine progression, mais encore trop peu pratiquée par la place financière genevoise. Une telle démarche invite les parties prenantes à effectuer des investissements permettant de réduire l’utilisation d’énergies fossiles et de favoriser les secteurs peu émetteurs en émissions de gaz à effet de serre (GES). De plus, les technologies et les activités durables dans des domaines clés comme le bâtiment, l’industrie ou le transport sont priorisées. Afin d’inciter à la finance durable et de mobiliser les acteurs et actrices de la place, la Ville de Genève travaillera à leurs côtés notamment pour établir plus de transparence dans les calculs des émissions du secteur financier. Pour montrer l’exemple, elle rendra ses propres investissements et placements financiers compatibles avec les objectifs climatiques.

La Ville agit

  • Financement de la transition écologique par l’émission d’emprunts «verts»;
  • Recherches sur l’évaluation des émissions du secteur financier;
  • Promotion d’investissements durables;
  • Fonds verts et durables pour les investissements de la Ville;
  • Fonds d’investissement pour la transition écologique impliquant les acteurs et actrices du Grand Genève;
  • Rencontres et dialogues renforcés avec la place financière.

Article modifié le 23.02.2022 à 14:58