Divers portraits

Dossier d'information Genève, ville de diversité

Une ville non discriminante

Située au centre de l’Europe et au cœur d'une agglomération de près d'un million de personnes, la Ville de Genève fait état d'un paysage sociologique particulier en comparaison suisse, voire mondiale, dans la mesure où 49% de la population ne détient pas la nationalité helvétique. Seul-e-s 5,6% des résident-e-s du canton de Genève de vingt ans ou plus sont né-e-s en Suisse tandis que près de 60% de la population sont né-e-s à dans un autre pays.

Compte tenu de la diversité de sa population, le risque existe d'assister à la formation de préjugés, d'intolérances ou de mécanismes de discriminations basés notamment sur l’origine, la religion, la nationalité ou le titre de séjour, l’apparence physique, le lieu de résidence, ou encore l’appartenance ethno-culturelle.

Tant en tant qu’employeur que prestataire de services publics, il est de la responsabilité de la Ville de Genève de combattre ces discriminations ainsi que les préjugés ou stéréotypes qui leur sont associés. Ceci, d’une part, par des actions de sensibilisation et, d’autre part, en soutenant notamment les activités et projets des associations actives dans le travail de lutte contre les discriminations.

La priorité du Conseil administratif

«La Ville de Genève mène une politique active de lutte contre les idées reçues, les stéréotypes et les discriminations de toute forme. Pour ce faire, elle développe une action publique et soutient les efforts de tiers institutionnels ou associatifs».

Grâce à une politique active de lutte contre les discriminations, la Ville de Genève souhaite créer un espace de vie commun où la diversité de ses résident-e-s puisse non seulement être reconnue, mais également valorisée.

Basée sur les principes d’égalité et d’inclusion sociale, une telle politique vise la conduite d’actions ou de projets en matière de non-discrimination menée de manière transversale et intégrée, le renforcement des initiatives et des activités de la société civile et en particulier des associations ou entités actives en matière de non-discrimination, la sensibilisation de la population à la non-discrimination et à la diversité, et enfin l’articulation des actions de la Ville de Genève avec celles menées par d’autres organismes publics cantonaux ou fédéraux.

Objectifs pour la législature 2015-2020

1) Sensibiliser la population genevoise à la diversité des habitant-e-s de la Ville grâce au projet «Genève, sa gueule», basé sur des portraits photographiques et des récits biographiques collectés lors d’événements publics. Réalisations:

  • Plus de 2’000 portraits de Genevois et de Genevoises ont été réalisés depuis 2014, lors d’une vingtaine de prises de vue menées dans différents lieux et auprès de différents publics;
  • Plusieurs expositions ont été organisées en 2015, 2016 et 2017, dont la dernière, au Musée Rath, a accueilli près de 6’000 personnes;
  • Deux campagnes d’affichage public ont été menées en 2016 et 2017.

En savoir plus sur le projet «Genève, sa gueule»

2) Renforcer l’implication de la Ville de Genève dans la Semaine contre le racisme à travers un soutien appuyé aux projets émanant du secteur associatif, l’organisation d’événements de sensibilisation par plusieurs services municipaux et un engagement politique fort. Réalisations:

  • Depuis 2016, le service Agenda 21 – Ville durable assure la coordination générale de la Semaine contre le racisme en Ville de Genève;
  • La communication est harmonisée et centralisée : un site web et un programme papier sont édités chaque année;
  • Trois départements (Département des finances et du logement, Département de la culture et du sport, et Département de la cohésion sociale et de la solidarité) sont impliqués dans l’organisation d’environ 10 événements par année, en lien avec de nombreux partenaires associatifs et institutionnels.

En savoir plus sur la Semaine contre le racisme en Ville de Genève

3) Apporter un soutien financier et logistique aux associations et autres entités civiles menant des activités de lutte contre les discriminations, et organiser des événements ponctuels de sensibilisation en partenariat avec ces associations ou entités. Réalisations:

  • Chaque année, environ 30 subventions ponctuelles, 10 subventions nominatives et diverses gratuités sont accordées par la Ville.

En savoir plus sur les projets soutenus par la Ville de Genève

4) Participer au Programme «Cités interculturelles» (ICC) du Conseil de l’Europe pour échanger des bonnes pratiques en matière de lutte contre les discriminations et de valorisation de la diversité avec d’autres villes européennes. Réalisations:

  • A l’occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, un séminaire Cités interculturelles sur le thème « Les droits humains au niveau local : prévenir les discriminations à travers une perspective intersectionnelle » a été organisé en octobre 2018. Il a réuni des représentant-e-s de villes membres du Programme Cités interculturelles et des associations locales.

En savoir plus sur le Programme «Cités interculturelles»

5) Travailler en partenariat avec d’autres services de la Ville de Genève, ou des organismes publics et privés externes, pour dépasser les stéréotypes sur le marché de l’emploi, dans la formation, le logement ou encore l’espace public. Réalisations:

  • Dans le cadre de la Semaine contre le racisme 2017, dont le thème portait sur les discriminations en emploi, une table ronde sur l’accès au marché du travail des personnes sans statut légal, et une conférence intitulée « Histoires et traces de discriminations : des saisonniers et saisonnières aux réfugié-e-s (1931-2017) », ont été organisées.

6) Reconnaître publiquement, politiquement et symboliquement la contribution de la migration de travail au développement de Genève en menant un travail de mémoire lié aux saisonniers (demandé par la Motion 891 (PDF - 34.52 Ko) et en actualisant cette réflexion sous un angle artistique, historique et politique pour éclairer la situation de la migration de travail à l’heure actuelle. Réalisations:

  • En 2016, un inventaire des archives existantes sur cette thématique a été réalisé en vue de leur valorisation ultérieure;
  • Une exposition intitulée « Nous, saisonniers, saisonnières… Genève 1931-2019 » combinant des approches historiques, mémorielles et artistiques s’est tenue du 30 octobre au 24 novembre 2019 à l’espace d’exposition Le Commun. De nombreux événements (conférences, projections de films, débats, échanges d'expériences de migrations) ont été organisés à cette occasion, en partenariat avec le milieu associatif. L’exposition a été initiée par le service Agenda 21 – Ville durable et le service culturel, et conçue et réalisée par les Archives Contestataires, le Collège du travail et Rosa Brux. Elle a accueilli près de 6'400 visiteurs et visiteuses.

En savoir plus sur l'exposition "Nous, saisonniers, saisonnières… Genève 1931–2019"

Contact

Service Agenda 21 - Ville durable - Diversité

Bertrand Cassegrain

Chargé de projet

5, rue de l'Hôtel-de-Ville

1204

Genève

Suisse

Article modifié le 10.08.2020 à 15:14