Dossier d'information Genre et sports

Campagne égalité 2014

Comme chaque année depuis 2008, la Ville de Genève rappelle l’inscription du principe d'égalité des droits entre femmes et hommes dans la Constitution fédérale le 14 juin 1981 en présentant une campagne de sensibilisation afin de lutter contre les inégalités. En 2014, la campagne s’est inscrite dans le cadre du programme «Genre et sports» et a questionné les clichés véhiculés par certaines disciplines.

Texte

Le programme «Genre et sports 2014» de la Ville de Genève a pour objectif de promouvoir l’égalité entre femmes et hommes ainsi que le respect de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre dans – et à travers – le sport.

Le sport reste en effet encore trop souvent le lieu d’expression de forts stéréotypes, basés sur les représentations du féminin et du masculin, et de discriminations liées au genre et à la sexualité (sexisme et homophobie). Par ailleurs, de par sa dimension universelle, le sport représente un vecteur important pour aborder les questions d’égalité avec un large public (enfants, jeunes, parents, sportifs et sportives, supporters et supportrices, encadrant-e-s, écoles, parascolaire, animateurs et animatrices, médias etc.).

La campagne «Le sport n’a pas de genre!»

Intitulée «Le sport n’a pas de genre! Dépassons les stéréotypes», la Campagne égalité 2014 a pour objectif de questionner les représentations du féminin et du masculin dans le sport et d’encourager chacun-e à pratiquer la discipline sportive qu’elle ou il souhaite, indépendamment des stéréotypes de genre.

Trois affiches sont présentées, basées sur le concept du cadavre exquis. Elles représentent à chaque fois une femme et un homme dans une discipline sportive soi-disant considérée comme typiquement masculine ou féminine. Le jeu se fait autour de l’inversion du stéréotype mais sans figer pour autant de nouvelles représentations. L’empilement des papiers en arrière-fond souligne la multiplicité des combinaisons et l’étendue du choix des possibles: une fille peut tout aussi bien faire de la danse et du skate ou de la boxe, un garçon tout autant du football et du patinage artistique. Le sport n’a pas de genre et les qualités nécessaires pour pratiquer un sport ou un autre ne dépendent ni du sexe, ni de l’orientation sexuelle ou encore de l’identité de genre.

La vidéo «Le sport n'a pas de genre!»

Un clip audiovisuel accompagne les 175 affiches placardées dans les rues de Genève du 11 au 25 juin 2014. Ce clip a été diffusé sur les écrans de la Fan Zone du Mondial de foot, sur Léman Bleu, ainsi que dans les infrastructures sportives de la Ville de Genève, du 11 juin au 12 juillet et lors des actions à venir du programme «Genre et sports».

La Ville de Genève remercie chaleureusement ses partenaires pour le prêt du matériel sportif et des tenues ayant permis la réalisation du clip et des affiches:

  •     Ochsner Sport
  •     Le Club des patineurs de Genève
  •     Le Trois-Chêne Hockey Club
  •     L’Ecole de Boxe Erdal Kiran Genève since 1887
  •     Le Samouraï Karate Club
  •     Le Soul rider du BCE
  •     Le Grand Théâtre de Genève

Téléchargements

Article modifié le 27.02.2020 à 17:03