jeu d'échec géant et rose

Dossier d'information Objectif zéro sexisme dans ma ville

Aménagement, appropriation et usage de l'espace public par et pour les femmes

Les différentes formes de sexisme et de harcèlement vécues à répétition dans l’espace public ont un impact fort sur la vie des femmes et leur citoyenneté. Agir sur l’espace public et la manière dont il est pensé, aménagé et utilisé permet de rendre la ville plus accueillante, accessible et inclusive, pour tous et toutes.

L’espace public, la manière dont il est aménagé, partagé ou encore utilisé est de plus en plus envisagé sous l’angle du genre.

Historiquement considéré comme un espace masculin, dont les femmes étaient exclues, il a été pensé par et pour les hommes. Aujourd’hui encore, femmes et hommes n’en ont pas le même usage et ceci s’observe dès le plus jeune âge, dans la cour de récréation par exemple.

Dans cette logique, le harcèlement sexiste dans l’espace public est le reflet de rapports de pouvoir et une manière de signifier aux femmes qu’elles n’y sont pas à leur place. Ces violences ont un impact fort sur la vie des femmes et leur citoyenneté: charge mentale, stratégies d’évitement, retrait de l’espace public, conséquences en termes d’accessibilité de certains espaces et de participation à la vie locale.

Agir sur l’espace public, son aménagement, son appropriation, ses usages, est une des manières de contribuer à créer une ville plus inclusive et accueillante, pour tous et toutes. Cela peut passer par des événements qui rendent visible les contributions des femmes à l'histoire de la ville, comme la Journée du Matrimoine, des mesures sur les symboles présents dans les rues (panneaux, statues, noms de rues, etc.), des animations et installations temporaires ou pérennes dans les espaces publics ou encore un travail de prévention du sexisme dans les lieux de fête ou de rassemblements en plein air. 

Initiatives culturelles

Agir sur l’espace public, son aménagement, son appropriation, ses usages, est une des manières de contribuer à créer une ville plus inclusive et accueillante, pour tous et toutes. Cela peut passer par des événements qui rendent visible les contributions des femmes à l'histoire de la ville, comme la Journée du Matrimoine, des mesures sur les symboles présents dans les rues (panneaux, statues, noms de rues, etc.), des animations et installations temporaires ou pérennes dans les espaces publics, un travail de prévention du sexisme dans les lieux de fête ou de rassemblements en plein air ou encore un podcast autour des enjeux de genre dans l’espace public.

Article modifié le 09.03.2022 à 14:33