Cette page est également disponible en English !

Une plaque commémorative en hommage à Abraham Silberschein

Une plaque à la mémoire d’Abraham Silberschein (1882-1951), sauveur de nombreuses personnes et familles juives durant l’Holocauste, a été apposée au printemps sur l’immeuble du 22 rue des Pâquis, où il résidait autrefois.

Image
Abraham Silberschein

Arrivé à Genève en 1939, cet avocat polonais d’origine juive s’est associé aux travaux du Congrès juif mondial et dirigea le Comité d’aide aux populations juives victimes de la guerre.

Soutenu par l’action des diplomates de l’Ambassade de Pologne à Berne, il participa activement à l’opération de sauvetage qui consista à établir de faux passeports de différents pays d’Amérique latine, qui allaient soustraire des camps d’extermination nazis des milliers de personnes et de familles juives entre 1941 et 1943.

En 1943, Abraham Silberschein fut temporairement arrêté par la police suisse à qui il révéla qu’il fournissait des passeports péruviens et paraguayens à des Polonais du ghetto de Varsovie.

Après la guerre, il resta installé à Genève où il épousa sa secrétaire Fanny Hirsch, qui participait également à cette action de sauvetage. A sa mort en 1951, il fut inhumé au cimetière juif de Veyrier.

Les recherches menées par l’ambassade de Pologne en Suisse, en collaboration avec plusieurs institutions dont le Congrès Juif Mondial, ont fait connaitre les activités du «groupe Lados» -du nom de l’ambassadeur d’alors Aleksander Lados- dont faisait partie Abraham Silberschein. Une liste des personnes sauvées a notamment pu être établie.

La plaque commémorative salue le courage et la détermination d’Abraham Silberschein et rappelle que la lutte pour la justice et la tolérance reste d’une brûlante actualité.

Contact

Anaïs Balabazan

Déléguée à l'information et à la communication - Département de l'aménagement, des constructions et de la mobilité

Tél. +41 22 418 20 53

Courriel

Télécharger la vCard

Article modifié le 05.08.2020 à 16:04