Cette page est également disponible en English !

Renaissance d’un verger historique dans le parc Beaulieu

Petit paradis de biodiversité au cœur de Genève, le verger planté et entretenu par le Service des espaces verts de la Ville de Genève (SEVE), en collaboration avec Pro Natura et ProSpecieRara, est riche de variétés fruitières anciennes attirant une grande diversité biologique.

Image
Verger parc Beaulieu

Le verger de Beaulieu est un conservatoire d’espèces rares et anciennes de valeur patrimoniale spécialement sélectionnées: poiriers, pommiers, pruniers et cognassiers donneront, dans quelques années, des fruits savoureux aux formes et couleurs variées.

Qualités culturelles, paysagères, sociales et écologiques

En plus de ses qualités culturelles, paysagères et sociales, ce verger, géré de façon écologique et sans produits chimiques, est un lieu de refuge et de nidification ainsi qu’une source de nourriture précieuse pour de nombreuses espèces de la faune locale. Placé en haut du parc, à l’endroit même où le verger historique de la maison de maître se déployait au XVIIe, ce jardin fruitier valorise aussi l’histoire du parc et le savoir-faire de la méthode de taille traditionnelle de vergers haute tige.

Verger haute tige

Un verger haute tige se caractérise par la hauteur des troncs des arbres qui dépassent 1,6 mètres et par le développement sous les arbres d’une surface herbacée générant peu d’entretien. Ce type de vergers permettait autrefois d’optimiser l’espace pour produire d’une part des fruits et d’autre part de cultiver des céréales, semer une prairie ou faire paître le bétail. Cette dernière tradition a été réactivée puisque des moutons pâturent, de l’été à l’automne, la bonne herbe du verger de Beaulieu, raison pour laquelle l’espace est clôturé.

Un arbre fruitier haute tige doit se développer convenablement dès les premières années. Pour obtenir un arbre avec une grande couronne et une charpente stable, solide et aérée, la taille doit être précise et l’entretien conforme aux règles de l’art. Une dizaine de jardiniers du SEVE ont reçu une formation spécialisée proposée par Pro Natura.

Le verger est entretenu par le service des espaces verts (SEVE), en collaboration avec Pro Natura et Pro Specie Rara

Article modifié le 30.03.2021 à 13:48