Cette page est également disponible en English !

La Ville de Genève signe l’appel en faveur de l’adhésion de la Suisse au Traité de l’ONU sur l’interdiction des armes nucléaires

Le Conseil administratif de la Ville de Genève a signé l’Appel aux autorités fédérales en faveur de l’adhésion de la Suisse au Traité des Nations Unies sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN). Ce Traité interdit l'utilisation, la production et le stockage des armes nucléaires et ouvre la voie à leur élimination totale.

Bien que la Suisse ait joué un rôle clé dans la négociation du TIAN, sa signature par le Conseil fédéral est toujours en attente. En souscrivant à cet Appel promu par la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN), prix Nobel de la paix 2017, la Ville de Genève demande aux autorités fédérales de mettre tout en œuvre pour une signature immédiate de ce traité.

Elle exprime ainsi, ensemble avec six autres villes suisses et une trentaine de personnalités suisses issues de la politique, de la diplomatie et du monde académique, sa préoccupation pour la sécurité de la Suisse et de l'Europe à la lumière des récentes menaces d'utilisation d'armes nucléaires dans le contexte de la guerre en Ukraine.

Ville de paix, haut lieu de négociations et d’arbitrages pour la résolution de  différends et conflits internationaux, Genève a déjà souscrit en 2019 à l’Appel mondial des villes en faveur du TIAN et s’est prononcée à plusieurs reprises en faveur du désarmement nucléaire en tant que membre du réseau municipal de Maires pour la paix, présidé par le Maire d’Hiroshima.

La Ville de Genève considère que l’interdiction et la stigmatisation de ces armes de destruction massive constituent une revendication devant plus que jamais être réitérée.

Contact

Service des relations extérieures et de la communication

4 Rue de la Croix-Rouge

1204

Genève

Suisse

Article modifié le 29.11.2022 à 17:45