Dans une démarche visant à la transparence et l'exemplarité de l'action publique, Sami Kanaan a souhaité doter le Département de la culture et du sport d'un code de déontologie en matière de partenariats public-privé.

Outil de pilotage et d'aide à la décision, mais aussi formalisation d'une ligne claire en matière de primauté des valeurs du service public, de contre-parties, de processus et de transparence, ce code de déontologie s'applique aux partenariats public-privé conclus sous l'égide du Département de la culture et du sport de la Ville de Genève. Un suivi régulier sera assuré.

Une démarche similaire applicable à l'ensemble des politiques publiques et donc des départements municipaux est à bout touchant.

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 20.07.2016 à 10:53