Cycle de conférences autour de l'égalité

En invitant des expertes des enjeux actuels de l'égalité, la Ville de Genève souhaite mettre à disposition du public des espaces de réflexion et d'échanges afin de déconstruire les stéréotypes de genre, questionner les modèles établis et faire bouger les lignes. Un cycle de quatre conférences est organisé pour débattre sur les enjeux actuels de l’égalité.

Texte

La séduction à l’heure des résistances: (re)penser la rencontre sexuelle en 2019, Maïa Mazaurette 

2 octobre 2019 | 19h30 | Théâtre Saint-Gervais | Rue du Temple 5, 1201 Genève | Entrée libre sans réservation Depuis #metoo, des voix s’élèvent estimant que dans le contexte actuel "on ne peut plus rien dire" ou sa variante "on ne peut plus draguer". Mais d’autres invitent à saisir cette opportunité pour redéfinir les règles du jeu et parvenir à plus d’égalité dans tous les domaines, y compris dans les rapports de séduction, la sexualité et la vie privée. Alors, comment (re)penser la rencontre sexuelle en 2019 ? Sur quelles résistances faut-il compter ? Que reste-t-il de la séduction et peut-elle s’affranchir des rapports de pouvoir ? Maïa Mazaurette est auteure, chroniqueuse et illustratrice. La majeure partie de son travail tant éditorial que fictionnel porte sur les questions de sexualité et de la place du corps dans les sociétés. Elle tient notamment des chroniques dans Le Monde ou encore dans Le Temps, où elle décrypte les normes, les injonctions et les représentations stéréotypées liées à la sexualité, au genre et à l’hétéronormativité.

"Lutte contre les féminicides: un engagement pour la justice", Norma Librada Ledezma et Muriel Golay 

20 février 2020 | 19h30 | Association pour la Danse Contemporaine (ADC) | Salle des Eaux-Vives, rue des Eaux-Vives 82, 1207 Genève | Entrée libre sans réservation Rencontre-débat avec Norma Librada Ledezma, défenseuse des droits humains et finaliste du Prix Martin Ennals 2020, et Muriel Golay, directrice du Centre genevois de consultations de la Loi fédérale sur l’aide aux victimes d’infractions (LAVI).  Au Mexique, les femmes sont les premières victimes de l’extrême niveau de violence et d’impunité, avec plus de 3’500 féminicides commis chaque année. En Suisse, une femme est tuée toutes les deux à trois semaines par son conjoint ou ex-conjoint. Est-ce que le système protège les victimes ? Quels sont les outils pour lutter efficacement contre ces crimes ? Quelles sont les solutions pour obtenir justice?

"Comment élever des garçons féministes?", Aurélia Blanc, journaliste et auteure

En raison des mesures prises pour limiter la propagation du nouveau coronavirus, cette conférence, prévue le 18 mars au Théâtre St-Gervais, est annulée

Face au sexisme, on encourage volontiers les filles à tordre le cou aux clichés et à lutter pour l'égalité. Mais qu’en est-il du côté des garçons? Elève-t-on les uns et les autres de la même façon? Comment faire face aux stéréotypes sexistes et aux injonctions viriles ? Pourquoi l’éducation des garçons est-elle fondamentale dans l’engagement pour l’égalité?  Aurélia Blanc est journaliste. Après s’être consacrée pendant plusieurs années aux thématiques liées aux exclusions et à la lutte contre les discriminations, elle travaille aujourd’hui pour le magazine Causette, où elle parle régulièrement droits des femmes et féminisme(s). Mère d’un petit garçon, elle a publié "Tu seras un homme - féministe - mon fils! », un manuel d'éducation antisexiste « pour des garçons libres et heureux"(Marabout, 2018). Voir l'évènement sur Facebook

"Freeride pour l'égalité", Anne-Flore Marxer, championne du monde de snowboard

28 avril 2020 | 19h30 | Association pour la Danse Contemporaine (ADC) | Salle des Eaux-Vives, rue des Eaux-Vives 82, 1207 Genève | Entrée libre sans réservation En s’engageant pour ouvrir aux femmes des compétitions réservées aux hommes, car jugées trop dangereuses, et pour obtenir l’égalité des rétributions lors des compétitions mondiales du circuit de snowboard, la championne du monde de Freeride, Anne-Flore Marxer, a marqué autant pour son activisme féministe que pour ses talents de sportive de haut niveau. Elle viendra parler de son parcours de snowboardeuse et de militante, et présentera son film A land shaped by women. Ce film mêle snowboard et engagement, en montrant l'exemple positif de la culture féministe islandaise. Il a été sélectionné dans près de 130 festivals et récompensé de 19 prix à travers le monde, .  

Contact

Isabelle Favre

Chargée de projets

Département des finances et du logement

5 rue de l'Hôtel-de-Ville

1204

Genève

Suisse

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 16.03.2020 à 09:18