Cette page est également disponible en English !

S'inscrire pour l'appel à projets dans les Espaces de quartier

Cette page explique les démarches à entreprendre pour s'inscrire - individuellement ou collectivement - à l'appel à projets dans les Espaces de quartier de la Ville de Genève.

Encadré de relance

Article associé dans Thèmes

Qu'est-ce qu'un appel à projets ?

Un appel à projets est une mise au concours d'idées et d'activités. Il est ouvert aux onze Espaces de quartier de la Ville de Genève qui sont des équipements de proximité à disposition de toutes les habitantes et tous les habitants.

L'appel à projets est destiné à toute personne, collectif ou association qui souhaite proposer une activité non lucrative dans un Espace de quartier. Elles peuvent être culturelles, sociales ou de loisirs, mais doivent être en rapport avec la politique sociale de proximité .

Les candidat-e-s dont le projet est retenu bénéficieront gratuitement d'une salle pendant deux ans pour y exercer leur activité, en échange d'une contrepartie en faveur du quartier.

A qui s'adresse cette démarche ?

A toute personne, collectif ou association. Cette démarche ne s'adresse pas à des groupes politiques ou religieux.

Comment s'inscrire à l'appel à projets ?

Lorsque l'appel à projets est lancé, en ligne sur cette page. Il n'y a pas d'appel à projets actuellement.

Quelles sont les conditions ?

  • Les infrastructures sont mises à disposition gratuitement. Une contrepartie sera demandée sous forme d'activités en faveur du quartier.

Une fois les projets acceptés, les individus ou groupes devront se soumettre aux conditions et règles définies par le Service social de la Ville de Genève, signer une convention et respecter les principes généraux suivants:

  • collaborer avec les autres occupant-e-s de l'Espace de quartier et participer à des moments de rencontre;
  • organiser leur action en fonction des besoins du quartier;
  • utiliser et partager les locaux tels que mis à disposition (pas ou peu d'installations fixes);
  • prendre en compte les réflexions sur le développement durable;
  • demander une participation financière limitée aux bénéficiaires de l'activité, compte tenu de la mise à disposition gratuite de l'infrastructure.

Article modifié le 09.12.2020 à 11:43