Cette page est également disponible en English !

Le Marronnier de la Treille, faiseur de printemps

Chaque année à Genève, le sautier ou la sautière du Conseil d'Etat et du Grand Conseil annonce l'arrivée du printemps. Depuis 1818, ce personnage très officiel observe, communique et consigne l'éclosion de la première feuille d'un marronnier situé sur la promenade de la Treille.

Article associé

Texte
Image

Initiée par un habitant de la rue des Granges, qui dès 1808 avait pris l'habitude d'observer la foliation d'un jeune arbre situé en face de son domicile, cette coutume est chère à tous les Genevois. Le marronnier de la Treille fait partie, avec l'horloge fleurie, le jet d'eau et le Jardin anglais de ces «monuments verts» qui rappellent la longue tradition botanique des habitants de Genève. 

Une nouvelle largement diffusée

L'apparition de la première feuille du marronnier est une nouvelle largement diffusée par tous les organes de presse. Une planchette d'observations, recouverte d'un parchemin et enfermée dans une custode, porte toutes les dates depuis 1818. On peut la voir exposée dans la salle du Conseil d'Etat.

L'actuel marronnier officiel, désigné comme tel en 1929 après la disparition de ses deux prédécesseurs, est situé à l'extrémité est de la promenade.

A proximité se situe le fameux banc de la Treille dit «le plus long du monde». Il mesure 120 mètres de long.

Marronnier de la Treille

Promenade de la Treille
1204 Genève

Voir sur le plan
Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 10.03.2020 à 16:56