Cette page est également disponible en English !

Composter à la maison: c'est possible!

Pour les adeptes du jardinage à domicile, il est tentant de fabriquer soi-même un fertilisant naturel pour ses propres plantations, en recyclant les déchets organiques. Retrouvez tous nos conseils pour composter à la maison.

Aujourd’hui encore 30% des déchets incinérés sont des déchets organiques, composés à 90% d’eau et cela n’a pas de sens de les mettre à la poubelle. Nous allons vous démontrer que recycler ses déchets organiques à la maison, c’est possible et, qu’en plus, cela contribue à réduire vos déchets, ainsi que votre empreinte écologique.

L’objectif est de transformer les déchets organiques en engrais naturel avec l’aide d’un composteur et un peu de savoir-faire. La matière organique se dégrade naturellement, nous vous proposons d’apprivoiser ce phénomène qui produit au final un humus riche en nutriments pour vos plantes. Mais alors comment faire pour composter à la maison?

Plusieurs solutions s’offrent à vous:

Le lombricompostage

Ce type de composteur peut être acheté dans le commerce ou être fabriqué. De nombreux tutoriels sont disponibles sur internet. Le principe est d’adopter une colonie de lombrics spécialisés dans la dégradation de la matière organique et de les installer dans un bac à plusieurs niveaux. Des sites internet et des commerces vous proposent des vers et des composteurs spécifiques.

Un micro-écosystème va se développer dans le composteur et va générer de l’humus, ainsi que du jus fertilisant pouvant être récolté au bas de l’installation. Les vers doivent vivre dans un environnement calme, de préférence dans l’obscurité et à température constante de moins de 25 °C, la cave est un lieu propice. Ils n’apprécient pas les produits carnés ni les plantes de la famille des oignons (ail, oignon, poireau).

Quelques adresses utiles pour commencer un lombricompost:

Un composteur dans son jardin

Si vous avez la chance d’avoir un jardin, il est aussi possible de concevoir un composteur dans lequel vous mettez vos déchets organiques d’origine végétale. Ceux-ci vont se dégrader naturellement dans votre jardin. Les produits d’origine animale sont à proscrire et sont à évacuer via la p’tite poubelle verte disponible gratuitement en ville de Genève. Pour accélérer la dégradation, il faut régulièrement brasser les déchets pour oxygéner et réguler l’humidité avec de la matière sèche comme des copeaux de bois (broyat) ou inversement des déchets de tonte. Le compost est à point après une période de 6 à 12 mois.

Un compost collectif

Certains immeubles sont équipés de composteurs collectifs de plus grand volume  à l’extérieur du bâtiment. Le procédé est le suivant: la matière va se dégrader naturellement, il faut simplement veiller à la bonne oxygénation (brassage) et réguler l’humidité. La bonne marche du processus de compostage dépendra du respect des consignes de compostage par les habitant-e-s et la désignation d’un-e responsable de l’installation. Des maîtres composteurs diplômés peuvent vous aider à initier un tel projet pour votre immeuble d’habitation. Veillez à prévenir le propriétaire du bâtiment ou de la parcelle de votre projet.

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 25.09.2020 à 17:05