Parc Vermont - Genève

Situé entre les quartiers de Varembé et de Montbrillant voisins des organisations internationales, le parc offre de larges pelouses en pente douce, de beaux arbres et divers équipements.

Article associé dans thèmes

Information importante en lien avec la situation du nouveau coronavirus: les regroupements de plus de 5 personnes sont interdits. De plus, une distance de 1m50 entre les personnes doit être respectée. Plus d'informations sur les mesures prises par les autorités.
En raison de la situation sanitaire, l'installation proxisport est fermée au public jusqu'à nouvel avis.

Histoire et aménagement

Le domaine de Montbrillant est créé au milieu du XVIIIe siècle par la famille Cazenove. Ces protestants français se réfugient à Genève à la révocation de l’Edit de Nantes par Louis XIV. Quelques décennies plus tard, à la Révolution française, Jean-Antoine Cazenove s'embarque pour les Amériques. Il fonde la colonie «New Geneva» dans le petit Etat du Vermont couvert de forêts au Nord des Etats-Unis (longtemps terre des indiens iroquois et algonquins). En 1842, de retour à Genève, Antoine Aubert, dont la mère est née Cazenove à New Geneva, baptise son domaine «Vermont» en souvenir de cette odyssée familiale.

Le site reste champêtre jusqu'au début des années 1950 lorsqu'il fait place à l’un des premiers ensembles de la zone de développement de la rive droite, caractérisé par une forte densification alliée à de vastes espaces verts. L’ensemble de Vermont préfigure notamment les quartiers de Budé et de la Tourelle au Petit-Saconnex voisin, conçus selon les mêmes principes. Aménagé en 1964 pour la population genevoise, le parc est très apprécié des résident-e-s alentours et permet de relier Montbrillant à Varembé à l’abri de la circulation.

L’église St-Nicolas de Flüe, située au bas du parc, est inaugurée en 1967, ses façades revêtues de briques dialoguent avec celles de l’ensemble résidentiel voisin en forme d’amphithéâtre. Proche de l’ONU et des organisations internationales, l'église, qui a déjà reçu la visite de deux papes, Paul VI en 1969 et Jean-Paul II en 1984, est dédiée au Saint-patron de la Suisse et rend hommage à son esprit de paix

Certains chênes plus que centenaires du parc ont été plantés par les Cazenove et leurs héritiers. Avec ses pelouses, ses bosquets et ses chemins en argilocalcaire, le parc est un magnifique terrain de jeux et un espace de tranquillité très apprécié .

Equipements

Les chiens ont accès aux chemins à condition d’être tenus en laisse.

Gestion écologique

Le parc Vermont, comme tous les espaces verts de la Ville, est entretenue de façon écologique et sans produits chimiques. Un biotope clôturé se trouve au centre du parc.

Parc de Vermont

Rue de Vermont

Voir sur le plan
Voir dans Streetview

Article modifié le 17.11.2020 à 14:51