Parc William Rappard

Situé entre le parc Barton et la Console du Jardin botanique de Genève, le parc William Rappard offre une vue panoramique sur le lac. Le domaine accueille l'Organisation internationale du commerce et des arbres remarquables

Article associé dans thèmes

Information importante en lien avec la situation du nouveau coronavirus: les regroupements de plus de 5 personnes sont interdits. De plus, une distance de un à deux mètres entre les personnes doit être respectées. Plus d'informations sur les mesures prises par les autorités

Histoire et aménagement du parc

Constitué au XVIIIe siècle, le parc a appartenu successivement à plusieurs familles de notables jusqu’en 1921 lorsque la Confédération suisse achète le domaine. Deux ans plus tard, elle l’offre à la Société des Nations qui y construit en 1925 le premier bâtiment conçu pour abriter une organisation internationale à Genève: le Bureau International du Travail. Aujourd’hui, ce palais de style florentin est appelé Centre William Rappard et accueille l'Organisation Internationale du Commerce. Une élégante salle de conférence de 500 places, oeuvre de l’architecte Ugo Brunoni, a été construite en 1997 le long de la rue de Lausanne. La Villa Rappard annexe datant de 1785 est devenue une école et une crèche. Le parc doit son nom au diplomate suisse William Rappard, ardent défenseur de la Genève internationale et de la neutralité helvétique.

Le site offre des pelouses généreuses et des arbres remarquables dont deux cèdres de l’Atlas et du Liban largement centenaires. Plusieurs pays ont offert des arbres au parc: le Canada un érable à sucre, le Japon des cerisiers, les Etats-Unis un cyprès bleu de l’Arizona, la Lettonie un chêne pédonculé. Située au bord du lac, une rotonde plantée de platanes géants offre une ambiance et un point de vue enchanteur sur le lac. Plusieurs statues et une fontaine surmontée d’un Neptune agrémentent aussi le site.

Equipements

Les WC publics les plus proches se trouvent au Parc de la Perle du Lac (face au restaurant) et au Jardin Botanique.

Les chiens tenus en laisse ont accès aux chemins.

Gestion écologique

Les espaces verts de la Ville sont gérés de façon écologique et sans produits chimiques. Au parc William Rappard, la biodiversité est favorisée notamment par la plantation de bulbes dont les fleurs colorent joyeusement le parc au sortir de l’hiver.

Parc William Rappard

Rue de Lausanne

Voir sur le plan
Voir dans Streetview

Article modifié le 05.05.2020 à 09:16