Promenade de Saint-Jean

Située à l’extrémité du Pont de la Coulouvrenière, la Promenade St-Jean est ponctuée d’arbres superbes. Elle offre une belle vue sur le Pont, le Rhône, la promenade des Lavandières et l’un des phares de l’architecture industrielle genevoise du XIXe siècle: le bâtiment des Forces motrices.

Article associé dans thèmes

Information importante en lien avec le coronavirus: les regroupements de plus de 50 personnes sont interdits. De plus, une distance de 1m50 entre les personnes doit être respectée. Plus d'informations sur les mesures prises par les autorités.

Histoire et aménagement

La Promenade est située sur l'emplacement de l'ancien bastion de Saint-Jean. À la destruction des fortifications dans les années 1860, une terrasse est créée au bout du premier pont (métallique) de la Coulouvrenière. En 1873, l’Etat cède la parcelle à la Ville qui aménage un jardin à l’anglaise et installe en son milieu le buste de James Fazy, chef du gouvernement genevois qui transforma Genève. On lui doit notamment d’avoir libéré la ville des murailles épaisses qui l’enfermaient depuis des siècles, d'avoir créé la première maison de retraite de Genève (l'Asile du Petit-Saconnex) et d’avoir proclamé le suffrage universel (cantonal).

Les lavandières activent sur le quai du Seujet jusqu’au XXe siècle, comme toutes les Genevoises, devront pourtant attendre encore un siècle pour accéder à cette universalité cantonale (en 1959). En 1886, la promenade St-Jean est le point de vue privilégié sur le  premier Jet d’eau de Genève. D’une hauteur de 30 mètres, cette nouvelle attraction est le fruit du surplus de pression de l’usine des forces motrices voisine.

Le pont de la Coulouvrenière en béton revêtu de pierre qui est parvenu jusqu’à nous est achevé en 1896. Il permet de relier, avec un tramway électrique, la gare Cornavin à la Plaine de Plainpalais qui accueille cette année-là, l’Exposition nationale suisse. C’est grâce au lègue du duc de Brunswick , que le bas de la promenade St-Jean est nivelé en 1910. D’autres transformations suivent au fil du XXe siècle.

La promenade, en pente vers le Rhône, permet dadmirer de très beaux arbres, dont un magnifique hêtre pleureur, un magnolia à la floraison printanière spectaculaire et des séquoias majestueux qui bordent la place de jeux au bas du parc.

Equipements

Les chiens tenus en laisse ont accès au square.

Gestion écologique

La promenade de St-Jean, comme tous les espaces verts de la Ville, est entretenu de façon écologique et sans produits chimiques.

Promenade de Saint-Jean

Quai du Seujet

Voir sur le plan
Voir dans Streetview

Article modifié le 03.06.2021 à 11:32