Espaces publics de Rive

Le projet de réaménagement des espaces publics de Rive se poursuit, sans parking et en lien avec les enjeux climatiques actuels. Des aménagements à court terme sont également prévus dans ce secteur.

Image
Espaces publics Rive

La Ville de Genève a organisé un concours pour le réaménagement des espaces publics autour du rond-point de Rive en 2015. L’objectif était de proposer un nouvel aménagement de ce secteur, en lien avec la construction d’un nouveau parking souterrain.

Un référendum a été lancé contre la construction du parking et a abouti dans les urnes en mars 2021. L’initiative «pour un centre-ville vivant, piéton et végétalisé» a alors été déposée et acceptée par le Conseil municipal en décembre 2021.

Les lauréats du concours travaillent maintenant sur une nouvelle image du périmètre, pour proposer un projet revu et ajusté sans le parking et ses équipements (rampes, émergences, etc). Une mise en cohérence avec les politiques publiques actuelles, telles que les enjeux d’urgence climatique, est également effectuée. En parallèle, des projets à plus court terme sont envisagés pour anticiper les transformations de ce secteur.

Rues du Port, du Prince et de la Tour-Maîtresse

Un projet de réaménagement par étapes des rues du Port, du Prince et de la Tour-Maîtresse est en cours. L’objectif est de mettre en place des aménagements transitoires, qui feront ensuite l’objet d’un bilan. A terme, le réaménagement définitif de ces rues est envisagé en lien avec la transformation du secteur de Rive.

Aujourd’hui, les rues du Port, du Prince et de la Tour-Maîtresse, marchandes et habitées, souffrent en effet d’un manque d’espace et de dégagement. Elles sont encombrées par le stationnement des voitures et des deux-roues motorisés, qui masquent les vitrines et les terrasses. D’étroits trottoirs longent les façades et sont dépourvus d’équipements et de mobilier. Malgré leur situation proche du lac, ces rues n’ont aucun attrait pour les touristes et les promeneurs. Enfin, elles forment des îlots de chaleur en raison de leur caractère minéral et imperméable, sans arbres ni végétation.

Les futurs aménagements transitoires visent à mettre en valeur et à animer ces trois rues. Il s’agit de valoriser l’offre commerciale en dégageant l’espace de la rue pour rendre visible les vitrines et les commerces. Aux pieds des façades, le passage sera laissé libre pour garantir l’accès aux commerces et aux immeubles ainsi que les déplacements de toutes et tous, notamment les personnes à mobilité réduite. L’espace de la rue récupéré ainsi permettra d’offrir des aménagements conviviaux et pourra être réapproprié par les habitant-e-s, la clientèle des commerces, les passant-e-s, les employé-e-s et les touristes. Ces lieux pourront accueillir de la végétation et du mobilier urbain. L’usage de matériaux locaux et naturels, ne nécessitant qu’un entretien minimal, est préconisé.

Rue d’Italie

La Ville et le Canton souhaitent lancer une opération à court terme sur la berme centrale de la rue d'Italie. Il est prévu de supprimer le stationnement au pied des arbres et d’enlever les revêtements imperméables (enrobés), afin d'initier différentes techniques de régénération des sols visant à améliorer les conditions de développement des arbres.

Contact

Service de l'aménagement, du génie-civil et de la mobilité

agcm@ville-ge.ch

10 Rue François-Dussaud

1227

Les Acacias

Suisse

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 20.01.2023 à 08:28