Parc public à la Pointe de la Jonction

La pointe de la Jonction va devenir un vaste parc public. Un projet est en cours pour transformer ce site magnifique en un espace à la disposition de tous et toutes, en concertation avec les habitant-e-s du quartier et les usager-ère-s du lieu.

Image
Pointe de la Jonction

Située à la confluence du Rhône et de l’Arve, la pointe de la Jonction a longtemps abrité les dépôts des Transports publics genevois (tpg). Leur déménagement en février 2021 a permis de libérer une vaste surface, dont l’aménagement sera co-conçu et co-construit avec les habitant-e-s du quartier et les usager-ère-s du site. Le périmètre du futur parc se situe entre l’usine Kugler et la pointe de la Jonction, il englobe également le sentier des Saules sur toute sa longueur, soit une surface d’environ 25'000 mètres carrés.

Une démarche participative

La volonté de créer un nouveau parc public à la pointe de la Jonction est née sous l’impulsion du Forum Pointe de la Jonction (FPJ*). Suite à la pétition «pour un parc à la Jonction», le FPJ a mis en place une démarche participative. Celle-ci a permis d’engager une étude pour développer un projet de parc, grâce à un financement voté en juin 2018 par le Conseil municipal de la Ville de Genève.

Une équipe pluridisciplinaire de mandataires a ainsi été choisie par le FPJ et la Ville de Genève. Le groupement retenu est composé d’architectes, d’architectes paysagistes, d’ingénieurs hydrologues spécialistes en environnement et en acoustique**. Leur mission consiste à mettre en place une nouvelle démarche participative, avec l’appui du FPJ, sous forme d’ateliers et de moments partagés pendant le premier semestre 2021. Une synthèse sera faite à l’automne 2021 pour construire l’image directrice du parc. Celle-ci définira les usages, les grands axes et les priorités d’aménagement du parc, les conditions d’accessibilité au site, celles des accès à l’eau et à la baignade tout en respectant la protection du patrimoine construit et végétal.

Ensuite, cette image directrice sera traduite en un «plan de site» par la Ville et l’État de Genève. Il s’agit d’un document légal, qui fixe et protège les éléments intangibles du futur parc et de ses abords. Il constitue une procédure préalable, nécessaire au développement du site et à l’obtention de toutes les autorisations de construire.

L’équipe pluridisciplinaire poursuivra les études pour mettre au point un projet définitif de parc, en concertation avec les habitant-e-s et les usager-ère-s. L’objectif est de déboucher sur une réalisation conciliant les multiples attentes et enjeux de ce site, en adéquation avec les souhaits de la population.

Deux scénarios

Pour commencer, l’équipe pluridisciplinaire de mandataires a élaboré deux scénarios pour le futur parc de la pointe de la Jonction:

  • Dans le scénario A, «le champ des possibles», la place des activités humaines est considérée au premier plan,
  • Dans le scénario B, «Nature corps et âmes», c’est la nature qui est mise en avant.

Ces scénarios servent de base pour susciter le dialogue lors de la concertation. Des moments de rencontres et ateliers participatifs sont prévus tout au long de l’été, ainsi que des permanences dans la «maison du projet», autour de la maquette du site. La  «gazette du parc», tirée à 4'500 exemplaires et distribuée dans le quartier de la Jonction et sur les falaises de Saint-Jean, est également l’un des outils de cette démarche participative.

Par ailleurs, dans le cadre du projet d’aménagement du parc, une nouvelle base pour les activités nautiques (canoë, rafting et paddle) devra être construite à la périphérie du futur parc. Le bâtiment actuel du Canoë-Club recevra une nouvelle affectation au profit de tous les usager-ère-s du parc et pourra accueillir de nouvelles activités sportives en concertation avec le FPJ et les usager-ère-s du site.

Une occupation temporaire

Un appel à projets a été lancé pour l’occupation temporaire du site jusqu’au début des travaux du parc.

En complément, des offres d’utilisation et d’animation des lieux sont offertes par le FPJ.
De plus, durant l’été 2021, la pointe de la Jonction accueillera des sports urbains et émergents (street football, parkour, breakdance, slackline, urban tchouk, street workout), sous la forme d’initiations, de démonstrations et même de compétitions. Le sport féminin sera également mis à l’honneur avec des animations durant tout l’été.

Le programme est consultable ici.

Les différentes actions sur le terrain serviront de test pour les aménagements définitifs, en particulier par rapport à l’accessibilité au parc ainsi qu’en termes de maîtrise des nuisances sonores lors d’événements ponctuels.

*Le Forum Pointe de la Jonction (FPJ) regroupe:

  • l’association pour la reconversion vivante des espaces;
  • l’association des habitants de la Jonction;
  • le Canoë-Club de Genève;
  • la Fédération des artistes de Kugler;
  • la Maison de quartier de la Jonction;
  • l’Association un Rhône pour tous;
  • l’Association Nicoletta.

**Groupement de mandataires: Leopold Banchini Architectes, Hager Partner AG, Berthet & Post, Aidec, Hydrique, BATJ SA.

Contact

Service de l'aménagement, du génie-civil et de la mobilité

10 Rue François-Dussaud

1227

Les Acacias

Suisse

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 11.08.2021 à 09:33