Extension partielle du Muséum d’histoire naturelle

Le projet AMBRE a remporté le premier prix du concours d’architecture pour la construction d’une extension, la mise en sécurité et la réorganisation partielle du Muséum d’histoire naturelle.

Image
mhn ambre contenu mak architecture sa

Le Muséum de Genève est le plus grand musée d’histoire naturelle de Suisse. Ses collections représentent un patrimoine d’intérêt mondial. Une grande partie des spécimens du musée est conservée à l’abri des regards, dans des récipients contenant de l’alcool. Ainsi, les quantités de produits cumulés au fil des ans ont aujourd’hui largement dépassé les seuils définis par l’Ordonnance sur la protection contre les accidents majeurs (OPAM).

La Ville de Genève a organisé un concours d’architecture afin de mettre en avant la richesse des collections du musée et le travail des scientifiques, mais aussi pour procéder à la mise en sécurité du lieu.

Projet lauréat: un écrin translucide

C’est le projet AMBRE, du bureau d’architecture MAK SA (Mirko et Marcia Akermann), qui a remporté le premier prix du concours d’architecture pour la construction d’une extension, la mise en sécurité et la réorganisation partielle du Muséum d’histoire naturelle.

Le parti pris du projet est de montrer et d’avancer sur l’espace public un volume lumineux, translucide et abstrait. Cette boîte mystérieuse ne révèle rien de son contenu, uniquement la qualité de ses proportions et la finesse de ses détails. Sa matérialité en marbre et son jeu de peau translucide baigne de lumière l’intérieur du nouveau volume.

Le projet lauréat offre un nouveau lieu emblématique pour le Muséum, tout en mettant en sécurité son précieux patrimoine.

Contact

Direction du patrimoine bâti

25 Rue du Stand

1204

Genève

Suisse

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 12.12.2019 à 15:57