Une ville responsable qui favorise la mobilité douce

Santé et mobilité douce font bon ménage! La Ville de Genève développe une mobilité responsable qui génère moins de nuisances sonores et de pollution atmosphérique.

Texte
Texte
Image

Tendance actuelle

Les flux de déplacements en transports individuels motorisés sont en constante augmentation dans l’agglomération franco-valdo-genevoise. A l’horizon 2020, on estime l’augmentation à  42% des kilomètres parcourus en transports individuels motorisés dans le canton. Ceci n’est pas sans conséquence sur la santé publique, la sécurité et la qualité de vie en ville.

Sachant que la plupart des déplacements en ville sont souvent inférieurs à 3km, la Ville de Genève met tout en œuvre pour développer l’offre des transports publics urbains, les déplacements à pied et à vélo. Il faut aussi souligner que 36% des ménages urbains ne possèdent pas de voiture.

Objectif

Tout en conciliant accessibilité, santé publique et qualité de la vie, notamment par l’assainissement du bruit routier, la Ville cherche à optimiser les déplacements à pied et à vélo.

Afin d’inverser prédominance des déplacements en transport individuel, la Ville cherche à rationaliser l’offre de stationnement, tout en renforçant les réseaux de mobilité douce et l’accessibilité aux transports publics.

Contact

Service d'urbanisme - monitoring

rue du Stand 25

1204

Genève

Suisse

Tél. + 41 22 418 60 50

Fax. + 41 22 418 60 51

Courriel

http://www.ville-geneve.ch/monitoring

Télécharger la vCard

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 10.02.2020 à 08:59