Cette page est également disponible en English !

Genève, sa gueule

Depuis mars 2014, le projet «Genève, sa gueule», mis sur pied par le Service Agenda 21 – Ville durable, documente la diversité des Genevois et des Genevoises en tirant «le portrait de la ville».

Image
Série de photographies issues de l'exposition "Genève sa gueule"

La description d’une population comme celle de Genève se limite la plupart du temps à quelques catégories statistiques comme la nationalité, le sexe, la religion, voire par le seul fait d’être étranger-ère ou non… Cela donne l’impression que les habitant-e-s de la ville peuvent être divisé-e-s en quelques tranches homogènes qui se juxtaposent sur un territoire. Il s’agit évidemment d’une vision très réductrice et partielle de la population genevoise. Les catégories cachent des humains dont les vécus ne peuvent pas se résumer à quelques qualificatifs ou chiffres. Chaque vie est toujours singulière, unique. Il est impossible de la deviner à partir d’un nom, d’une nationalité ou d’une apparence physique.

Objectifs du projet

Le but du projet «Genève, sa gueule» est de reconnaître cette réalité et de la rendre plus visible. Pour ce faire, le service Agenda 21 - Ville durable de la Ville de Genève met sur pied des séances de prise de vue et de collecte de récits de vie qui permettent de mieux faire connaissance avec les habitant-e-s de Genève. Depuis le début du projet, une vingtaine de séances de prise de vue ont été organisées. Au total, ce sont plus de 2000 portraits et biographies qui ont été collecté-e-s. 

Les prises de vue

Les séances de prise de vue qui ont déjà eu lieu et celles à venir sont inscrites sur le site Internet «Genève, sa gueule» qui réunit également le matériel photographique, et biographique collecté au cours des différentes manifestations. 

Outre le souhait de tirer le portrait des habitant-e-s, le projet «Genève, sa gueule» constitue aussi pour la Ville de Genève l’occasion de reconnaître la diversité de sa population. Dans le même temps, il offre la possibilité aux habitant-e-s d’affirmer leur appartenance à un collectif qui partage un même espace de vie: quelles que soient leurs origines, leurs nationalités, leurs religions ou les langues parlées, les habitant-e-s de la ville ont cela en commun d’appartenir à Genève. 

Campagne d'affichage et expositions «Genève, sa gueule»

L’ensemble des portraits réalisés dans le cadre du projet «Genève, sa gueule» entre 2014 et 2016 ont été exposés sur les panneaux d’affichage public lors de deux campagnes d’affichage en 2016 et en 2017. Les habitant-e-s pouvaient se prendre en photo avec leur portrait géant ou de celui d’un-e ami-e et partager leur photo sur les réseaux sociaux avec le hashtag #GeneveSaGueule qui regroupe toutes les mentions du projet sur Internet. Les portraits et les biographies récoltés ont également été exposés au Forum Faubourg au mois de mars 2016 et au Musée Rath au mois d’octobre 2017. Près de 6'000 visiteurs et visiteuses se sont rendus au Musé Rath pour visionner cette dernière exposition qui a permis d’enrichir la collection « Genève, sa gueule » de 700 nouveaux portraits. 

Contact

Service Agenda 21 - Ville durable - Diversité

Bertrand Cassegrain

Chargé de projet

5, rue de l'Hôtel-de-Ville

1204

Genève

Suisse

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 25.09.2020 à 17:05