Accessibilité des produits menstruels et précarité menstruelle

Pour répondre aux préoccupations liées à l’accessibilité des produits menstruels, la Ville de Genève met en place un projet pilote de distributeurs de serviettes dans des lieux accueillant du public sur le territoire municipal. Un accent spécifique est mis sur les jeunes et les publics les plus à risque de précarité menstruelle.

La thématique de la précarité menstruelle et les enjeux liés à l’accessibilité des produits menstruels rencontrent depuis quelques mois un écho inédit en Suisse romande, à la faveur de nombreuses motions déposées dans les parlements cantonaux et communaux.

Il n’existe pas de données chiffrées en Suisse sur la précarité menstruelle mais le coût des règles dans la vie d’une personne menstruée a été estimé à environ CHF 4'500,- lors d’une enquête menée par la RTS en février 2020. Ce coût est important et s’ajoute à d’autres formes de discriminations économiques qui touchent spécifiquement les femmes (inégalités salariales, «taxe rose», etc.). 

Malgré l’absence de données statistiques locales sur la question, les enjeux liés à la précarité menstruelle existent aussi en Suisse et touchent plus particulièrement certains publics, comme les jeunes, les personnes précaires et/ou sans domicile fixe, migrantes ou encore LBTIQ+, tous ces publics cumulant souvent plusieurs facteurs de discrimination. Les raisons de cette précarité menstruelle sont évidemment économiques, mais pas uniquement. L’accès à l’information et le contexte sociétal («tabou des règles») jouent également un rôle. 

En marge de la Motion M-1499 déposée au Conseil municipal le 16 janvier 2020, la Ville de Genève a mis sur pied un projet pilote de distributeurs de produits menstruels, qui cible prioritairement les publics les plus à risque de précarité menstruelle, notamment les jeunes et/ou les personnes précaires.

Ainsi, une cinquantaine de distributeurs de serviettes en coton biologique sont installés depuis début septembre dans 30 lieux sur le territoire municipal. Plusieurs maisons de quartier, bibliothèques, centres sportifs, musées, lieux liés à la précarité et associations féministes et LGBTIQ+ font partie de ce dispositif pilote qui sera évalué au bout d’un an. L'emplacement des distributeurs est visible sur cette carte interactive.   

D’autres projets, notamment de sensibilisation sur les menstruations et le tabou des règles, sont en cours de planification.

Contact

Service Agenda 21 - Ville durable : Egalité

Roman Héloïse

5 Rue de l'Hôtel-de-Ville

1204

Genève

Suisse

Tél. +41 22 418 22 93

Courriel

Télécharger la vCard

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 01.09.2021 à 09:21