Journée internationale et campagnes contre l'homophobie, la biphobie et la transphobie

La Journée internationale de lutte contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie du 17 mai commémore le retrait de l’homosexualité de la liste des maladies mentales de l’OMS. Chaque année depuis 2013, la Ville de Genève propose à cette occasion une campagne d’affichage et des événements pour sensibiliser les Genevois et les Genevoises, tout en valorisant l’action des associations.

Image
Plusieurs personnes portent une affiche de campagne contre l'homophobie

En Suisse, l’homosexualité n’est plus condamnée pénalement depuis 1942.  En 2020, le peuple décidait d'étendre la norme pénale antiraciste (art. 261bis du Code Pénal) à la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle, puis, en 2021, d'ouvrir le mariage civil aux couples de même sexe, faisant de la Suisse le deuxième pays au monde à adopter cette mesure par référendum populaire. Depuis le 1er janvier 2022, les personnes trans peuvent faire changer leur genre et leur(s) prénom(s) sur simple déclaration dans le bureau d'état civil de leur choix.

Malgré ces avancées notables, de nombreuses discriminations subsistent, tant au niveau légal que sociétal, et des progrès restent encore à faire dans la reconnaissance des droits et la protection des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, intersexes, queers ou appartenant à d'autres minorités sexuelles et de genre (LGBTIQ+).

Dans le cadre scolaire, professionnel ou familial, lors d’activités sportives et de loisirs, dans la rue, sur Internet, les personnes LGBTIQ+ doivent encore trop souvent faire face aux moqueries, à la mise à l’écart, au mépris, voire aux violences verbales et physiques.

Une ville engagée

La Ville de Genève œuvre depuis de nombreuses années contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et affective ou à l’identité et expression de genre et pour un meilleur accueil des personnes LGBTIQ+. Cette action est, depuis septembre 2012, portée par le Pôle Egalité-Diversité du service Agenda 21 - Ville durable, grâce à la création d’un poste dédié.

La Journée internationale de lutte contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie est, chaque année depuis 2013, l’occasion pour la Ville de Genève de sensibiliser les Genevois et les Genevoises aux discriminations et violences qui touchent les personnes LGBTIQ+ aux moyens d’une campagne d’affichage public, d'événements et de rencontres élaborées avec de nombreux partenaires associatifs et institutionnels.

Contact

Service Agenda 21 - Ville durable : LGBTIQ

Mandicourt Guillaume

5, rue de l'Hôtel-de-Ville

1204

Genève

Suisse

Tél. +41 22 418 22 90

Courriel

Télécharger la vCard

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 05.05.2022 à 14:22