Cette page est également disponible en English !

Campagne «Réparer plutôt que jeter»

La Ville de Genève et la Fédération romande des consommateurs ont lancé en septembre 2014 la campagne «Réparer plutôt que jeter». Depuis, plusieurs communes genevoises ont rejoint le projet: la Ville de Carouge en 2016, suivie en 2018 de Bernex, Grand-Saconnex, Lancy, Onex, Meyrin, et Plan-les-Ouates. Ce projet encourage les consommatrices et consommateurs à faire réparer leurs objets, dans le but d’en prolonger la durée de vie et de réduire ainsi leur impact environnemental et social. Cette initiative permet également de soutenir les commerces de proximité et les emplois locaux dans le secteur de la réparation.

Image
Campagne Réparer plutôt que jeter

Le Service Agenda 21 –Ville durable de la Ville de Genève, l'agenda 21 de la Ville de Carouge, et la section genevoise de la FRC mettent à disposition sur le site web www.ge-repare.ch des adresses d'entreprises et d'artisan-e-s situés sur leur territoire communal. La liste d’adresses n’est pas exhaustive, mais est appelée à s’étoffer et à évoluer, avec l'aide des consommateurs et consommatrices. Le projet est limité pour l’heure à dix catégories d'objets parmi les plus utilisés: accessoires (sacs, ceintures...), appareils électriques ménagers, appareils électroniques, chaussures, informatique, meubles, téléphones, vélos, vélos électriques, vêtements.

La fabrication d’un appareil utilise une grande quantité de ressources et d’énergie (extraction et transformation des matières premières, transports...), sans compter les pollutions générées par le processus de production. Par exemple, la confection d’un téléphone portable de moins de 200 grammes demande le transport et le traitement de plus d’une tonne de matière première. En outre, le modèle de production et de consommation d’objets à bas prix remplacés fréquemment exerce une pression négative sur les salaires et conditions de travail de celles et ceux qui les produisent. Il génère également un grand volume de déchets.

Par leur travail, les entreprises de réparation situées sur le territoire de la ville contribuent au développement durable, tout en générant des emplois locaux.

La Ville de Genève et la section genevoise de la FRC ont reçu la Distinction cantonale 2015 du développement durable pour ce projet.

Contact

Service Agenda 21 - Ville durable : Réparer plutôt que jeter

Julien Reinhard

Chargé de projets

5, rue de l'Hôtel-de-Ville

1204

Genève

Suisse

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 25.09.2020 à 17:05