Egouts

Invisibles mais indispensables, les égouts représentent au total plus de 280 kilomètres de conduites en ville de Genève.

Texte
Image
Des ouvrier inspectent une valve dans un égout

Les canalisations d’eaux usées sont construites et entretenues par la Ville de Genève. Situées sous le domaine public, ces conduites transportent l’ensemble des eaux usées jusqu’à destination.

Contrôles et entretien fréquents

L’eau doit s’écouler de manière optimale dans les collecteurs. Des contrôles sont opérés dans ce but.

Certains collecteurs principaux mesurent jusqu’à 2 mètres de diamètre. Du personnel peut s’y déplacer, pour effectuer les travaux nécessaires.

D’autres tubes ont des dimensions plus réduites. Les contrôles sont alors effectués par une caméra téléguidée, qui parcourt les conduites à la recherche d’éventuelles défectuosités. Les images permettent de distinguer des fissures ou affaissements. Par endroits, ce sont les racines des arbres qui pénètrent à l’intérieur des canalisations. 

Texte
Image
Des ouvriers contrôlent un collecteur d'eau dans une conduite souterraine.

Le nettoyage des collecteurs s’effectue à l’aide d’une cureuse, une sorte d’aspirateur géant. Les sacs d’eaux pluviales, c’est-à-dire les bouches par lesquelles les eaux de pluie pénètrent dans les canalisations, font aussi l’objet d’un nettoyage régulier.

Quant à la distribution d’eau potable, il s’agit d’un autre réseau, géré par les Services industriels de Genève.

Système unitaire ou séparatif

Un collecteur unitaire rassemble toutes les eaux, quelle que soit leur provenance. Dans un système séparatif, les eaux usées rejoignent la station d’épuration, alors que les eaux de pluie sont rejetées dans les cours d’eau.

Le choix du système est défini dans le Plan général d’évacuation des eaux (PGEE). Ce plan contient les informations nécessaires pour tirer le meilleur parti des canalisations existantes et dimensionner les nouvelles en fonction des objectifs de développement urbain. Il sert aussi à planifier les interventions d’entretien et de renouvellement des canalisations, ainsi qu’à maîtriser les coûts à long terme.

Il contient une image directrice, qui définit le type de collecteurs (unitaire ou séparatif) selon les secteurs.

La fiche A9 du Plan directeur communal contient une description détaillée de la gestion des eaux.

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 14.09.2018 à 10:56