La Ville membre du réseau des Rainbow Cities

Avec la motion 949, acceptée à l'unanimité le 24 novembre 2010, le Conseil municipal demandait à la Ville de Genève, capitale des droits humains et siège du Conseil des droits de l’Homme, de s’engager contre les discriminations en prenant la tête d’une «Coalition des villes contre l’homophobie». En 2015, la Ville de Genève a rejoint le réseau international des Rainbow Cities.

Image
Des jeunes pendant la gay pride

Le réseau des Rainbow Cities a pour but l’échange de bonnes pratiques entre des villes ayant mis en place des politiques publiques de lutte contre les discriminations en lien avec l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Il compte, à l’heure actuelle, une trentaine de villes en Europe et ailleurs (voir lien ci-dessous).

L’adhésion au réseau des Rainbow Cities nécessite pour la ville membre de rapporter, lors d’une rencontre annuelle, ses activités en termes de lutte contre les discriminations et de participer à des séances de réflexion et d’échange de bonnes pratiques. C’est également l’occasion pour les représentant-e-s du réseau de rencontrer les associations LGBTIQ de la ville hôte.

La rencontre annuelle 2015 à Genève

Les efforts que la Ville de Genève a investis dans la lutte contre les discriminations en lien avec l’orientation sexuelle et l’identité de genre lui ont permis de se positionner dans le groupe leader de cette coalition. Elle a accueilli, les 19 et 20 novembre 2015, sa troisième rencontre annuelle.

Genève recevait aux mêmes dates une rencontre du réseau des «Governmental LGBT Focal Points». Ce réseau a été mis en place pour accompagner au niveau national la mise en œuvre de la Recommandation CM/Rec(2010)5 du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe aux Etats membres sur des mesures visant à combattre les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre. La participation de la Suisse dans ce réseau est pilotée de façon conjointe par l’Office fédéral de la justice (OFJ) et le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) qui ont témoigné auprès de la Ville de Genève de leur souhait d’une synergie entre les deux événements.

L'exposition «My Rainbow City»

Dans le cadre du réseau des Rainbow Cities, la Ville de Genève participe à «My Rainbow City‬», une exposition annuelle commune lancée en 2016 à l'occasion de la Journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie.

La Ville de Genève avait sélectionné, pour la représenter dans l'exposition Rainbow City 2016, une photo du célèbre Mur Des Réformateurs dont la devise «Post Tenebras Lux‬» avait été convertie en «Post Tenebras Love‬», lors de la dernière ‪‎Pride‬ romande à Genève, en 2011.

En 2017 et 2018, les thèmes choisis étaient "les familles" et "la diversité trans".

Contact

Service Agenda 21 - Ville durable : LGBTIQ

Mandicourt Guillaume

5, rue de l'Hôtel-de-Ville

1204

Genève

Suisse

Tél. +41 22 418 22 90

Courriel

Télécharger la vCard

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 01.02.2020 à 14:48