Fêtons l’arrivée du printemps avec le Bonhomme hiver!

Comme le veut la tradition, plusieurs quartiers de Genève vous invitent à saluer la fin de l’hiver en brûlant des poupées à son effigie. D’autres fêtes printanières, comme celle de la première feuille, vous permettront aussi d’accueillir la saison du renouveau comme il se doit.

Rubrique associée

Image
Bonhomme géant en flamme, la nuit tombée, devant une foule et une maison de maître

Un riche programme dans les quartiers

Fête du Bonhomme hiver à Champel | 19 mars 2024

L'arrivée du printemps est célébrée le 19 mars à Champel. Au terme d'une parade dans le quartier dès 17h45, le Bonhomme Hiver prendra feu entre 18h15 et 18h30 devant la Maison de quartier de Champel. Sirops et vins chauds offerts. En cas de mauvais temps, la fête est reportée au 22 mars. 

Fête du Bonhomme Hiver aux Grottes | 22 mars 2024

C'est un super printemps qui sera célébré le 22 mars aux Grottes. Rendez-vous à 18h sur la place des Grottes pour le traditionnel défilé, qui marque le début des festivités. 

Fête du Bonhomme Hiver à la Concorde | 22 mars 2024

La Concorde fête son Bonhomme hiver le 22 mars, dès 16h15 avec l'accueil des enfants. Un cortège partira en musique dans le quartier à 18h15 avant la mise à feu au parc de la Concorde. Un repas et les festivités se poursuivront à la Maison de quartier Concorde. 

Fête du Bonhomme Hiver à Pâquis Sécheron | 23 mars 2024

Les habitantes et habitants de Pâquis Sécheron ont rendez-vous le 23 mars pour célébrer comme il se doit la fin de l'hiver, au fil d'une journée festive sur le thème des pirates. Au programme: aelier de maquillage et de bricolage, rallye pirates, yoga, comptine, spectacle et concert. Une parade en musique, accompagnée de la fanfare Grupo Curuja Colorida s'élancera à 18h de la Place Châteaubriand pour se terminer devant l'Espace de quartier Sécheron avec la mise à feu du Bonhomme hiver à 19h15. Repas et boissons offerts. 

Fête du printemps à la Jonction | 9 mai 2024

La 45ème édition de la Fête du printemps vous attend avec de nombreuses surprises. 

Une vieille tradition 

A l’époque préindustrielle, le passage de l’hiver à l’été s’accompagnait de changements économiques et sociétaux importants. Des traces de ce phénomène se retrouvent dans certaines coutumes, comme celle du Bonhomme Hiver, où la population se libérait symboliquement de l'Hiver et de ses démons en offrant au bûcher une poupée de chiffons personnalisant cette saison.

Encore très répandue dans de nombreuses villes et villages suisses au début du Carême, cette coutume est particulièrement présente à Zürich et en Suisse alémanique, où, à la fin du Carnaval, on brûle le «Böögg» bourré de pétards. La tradition veut que plus vite ils explosent et plus rapidement l’hiver s’en va.

A Genève aussi, le passage des frontières saisonnières a un effet libérateur, et les fêtes de quartier qui l’accompagnent permettent d’exprimer notre joie de vivre.

Article modifié le 22.02.2024 à 14:45