Cette page est également disponible en English !

Féminisation de noms de rues et d’emplacements en Ville de Genève: 2ème volée

Après les changements de dénominations devenus officiels en mars 2021, la Ville de Genève, avec le soutien du canton, poursuit son engagement en faveur d’une représentation plus équilibrée des genres dans l’espace public. Elle déposera ainsi en septembre un nouveau dossier auprès de la Commission cantonale de nomenclature (CCN) pour féminiser 14 rues et emplacements sur le territoire municipal.

Article associé

Image
Plaquette genevoise pour la féminisation des noms de rue

Le 1er mars 2021, dix rues et emplacements ont été renommés sur le territoire de la Ville de Genève, sur la base des biographies réalisées dans le cadre du projet 100Elles*. Dans la foulée, une nouvelle série de propositions ont été identifiées par un groupe de travail composé d’historiennes et de représentant-e-s du canton et de la commune, en prévision du dépôt d’un dossier auprès de la CNN en septembre 2021.

14 nouvelles propositions pour augmenter la visibilité des femmes 

Les 14 propositions qui sont aujourd’hui formulées soulignent la diversité des parcours de ces femmes qui, à différentes époques, ont contribué à l’histoire de Genève. Ecrivaines, artistes, défenseuses des droits des personnes, scientifiques, médecins ou encore journalistes, elles remplissent tous les critères pour obtenir une rue à leur nom et méritent cette reconnaissance officielle. Le choix des noms de rue et d’emplacement identifiés pour un changement de dénomination reflète quant à lui la volonté de supprimer des doublons, la nécessité de clarifier la dénomination de certaines rues ou tronçons de rue sur le territoire municipal ou encore la cohérence historique avec les parcours des femmes identifiées. 

Avec la poursuite de ce processus et comme l’explique Alfonso Gomez, conseiller administratif, «la Ville de Genève souhaite continuer à augmenter progressivement la représentation des femmes dans l’espace public et ainsi reconnaître le fait que les Genevoises sont des citoyennes à part entière et qu’elles sont nombreuses à avoir contribué à notre histoire collective». La CCN formulera un préavis lors de sa séance de septembre, qui devra ensuite être validé par le Conseil d’Etat. Les personnes et entreprises concernées par ces potentiels changements de dénomination sont prévenues par courrier de la démarche en cours. Toutes les informations nécessaires leur seront transmises en temps voulus pour faciliter cette transition. 

La genèse du projet

Pour rappel, en 2019, le projet 100Elles* (www.100elles.ch) a pris ses quartiers dans les rues de la ville. Grâce à l’engagement d’historiennes de l’Université de Genève et des membres de l’association L’Escouade, 100 biographies de femmes décédées depuis plus de 10 ans et ayant marqué l’histoire de Genève et/ou de la Suisse – les deux critères fixés par la Commission cantonale de nomenclature (CCN) pour attribuer des noms de rue – ont été rédigées. 100 plaques ont ensuite été produites et accrochées dans les rues de Genève sous les noms de rue officiels. Une série d’actions de médiation et la publication d’un recueil des biographies ont accompagné ce projet, qui a connu un fort retentissement. Parmi les réactions qui ont suivi, une motion, la M-2536, a été déposée au Grand Conseil, puis acceptée en juin 2019. Elle demande au Conseil d’Etat de renommer, avec la collaboration des communes et dans un délai de trois ans, au moins 100 rues ou places d’importance avec des noms de personnalités féminines ayant marqué l’histoire genevoise.

Le tableau des 14 emplacements concernés par un possible changement de nom peut être téléchargé ci-dessous. 

Contact

Direction du Département des finances, de l'environnement et du logement

Direction du Département des finances, de l'environnement et du logement

Article modifié le 30.08.2021 à 12:10