Feuille de route 2020-2025 – Département de la culture et de la transition numérique

Le Département de la culture et de la transition publie aujourd’hui sa Feuille de route pour la législature 2020-2025. Celle-ci a été élaborée avec l’ensemble des services du département durant cette première année.

Elle concrétise les priorités politiques établies par le Conseiller administratif Sami Kanaan, en charge de la culture et de la transition numérique. Cette Feuille de route 2020-2025 s’inscrit dans le cadre du programme de législature du Conseil administratif.

Cette Feuille de route est la première du nouveau département qui réunit culture et transition numérique. Mais c’est également, la troisième sous la responsabilité du Conseiller administratif Sami Kanaan. Comme les précédentes, elle marque la volonté de formaliser un cadre politique clair pour l’action du département, en fixant 4 axes prioritaires déclinés en 15 objectifs.

Ce document a été élaboré dans le contexte particulier, marqué par la crise sanitaire et l’urgence environnementale, mais également par les évolutions du contexte institutionnel de la politique culturelle (mise en œuvre de l’IN167). Il s’agit donc d’une démarche de dialogue, qui affirme des options fortes de politique culturelle en faveur d’une gouvernance clarifiée et simplifiée, pour un partenariat public-public fort pour les grandes institutions et pour un renforcement des budgets culturels à l’échelle du canton. Car c’est à partir de positions claires et affirmées qu’un dialogue est possible. Il est aujourd’hui en cours.

De la crise sanitaire aura découlé une urgence à maintenir du lien, à garantir une réelle justice sociale pour tous et toutes en renforçant le statut professionnel des artistes et acteur·trice·s de la culture, mais aussi en développant le lien entre création indépendante et institutions, en favorisant les démarches "hors murs", en développant le rôle social de la culture, sa capacité à thématiser les enjeux de société, et promouvant la participation culturelle et les pratiques amateurs.

Face à la crise environnementale, Sami Kanaan entend affirmer le rôle essentiel de la culture, afin de participer à la réflexion, mobiliser les ressources scientifiques, faire évoluer les pratiques là où c’est nécessaire ou encore faciliter la construction d’autres imaginaires collectifs.

Quatrième axe, la politique de transition numérique de la Ville de Genève. Nouvelle politique publique municipale, celle-ci dépasse les équipements informatiques et l’e-administration. Il s’agira bien sûr d’améliorer les services publics grâce aux outils numériques, mais également de porter un regard critique sur les enjeux du domaine (écologiques, d’accaparement des données, de protection de l’identité, …), de mettre en place des actions pédagogiques, d’ouvrir des espaces d’expérimentation et développer le numérique comme instrument citoyen et de participation.

Contact

Félicien Mazzola

Collaborateur personnel

Présidence du Département de la culture et de la transition numérique

Tél. +41 22 418 95 25

Courriel

Télécharger la vCard

Article modifié le 16.09.2021 à 14:18