PACE - Programme d’action climat et environnement du Département de la culture et de la transition numérique

Le Département de la culture et de la transition numérique s’engage activement dans la lutte pour la préservation de notre environnement.

Lutter contre le dérèglement climatique et la détérioration de la biodiversité est un enjeu crucial qui doit mobiliser toutes les composantes de notre société. 

C’est dans cette perspective qu’a été développé le PACE – Programme d’action climat et environnement du DCTN, en cohérence avec la Stratégie climat de la Ville de Genève, le Plan climat cantonal et la Stratégie climatique à long terme de la Suisse.

Programme d’action

La démarche du DCTN comporte deux volets:

  • la mise en œuvre de mesures urgentes;
  • le développement d’un programme de réflexion, de débats et d’expositions pour un changement profond de paradigme à plus long terme.

Le PACE, organisé en mode projet avec un comité de pilotage, un comité directeur et trois groupes de travail, a traité les thématiques suivantes:

  • Groupe 1: économies d'énergie, achat durable, réduction des déchets, application des 3R (Réduire – Réutiliser – Recycler), économie circulaire, limitation des déplacements des personnes, œuvres et matériaux, compensation carbone des voyages, alimentation du terroir, bio, bilans environnementaux des manifestations;
  • Groupe 2: biodiversité et gestion différenciée des espaces verts;
  • Groupe 3: réflexions, débats, expositions, communication, en vue d’un changement de paradigme.

Une centaine de propositions de mesures ont été élaborées par les trois groupes de travail. Elles ont ensuite été étudiées et analysées en fonction de quatre critères: 

  • le coût,
  • la marge de manœuvre,
  • l’image et
  • l’impact carbone.

Au final, 28 mesures ont été validées pour une première phase de mise en œuvre dans les services et institutions du DCTN. 

Le Département a également adopté une charte d’engagement écoresponsable en lien avec ses domaines d’activité spécifiques: 

  • acquisition et conservation du patrimoine; 
  • recherche scientifique, production d’expositions, spectacles et concerts; 
  • soutien aux arts vivants; 
  • lecture publique; 
  • organisation de manifestations culturelles ; 
  • transition numérique.

Aujourd’hui, les mesures urgentes sont en cours de réalisation, la prise en compte de cette problématique s’impose peu à peu dans les esprits et les méthodes de travail.

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 28.11.2022 à 15:52