Parc Moynier

Situé entre le parc Mon Repos et La Perle du Lac, le paisible parc Moynier est chargé d'histoire.

Article associé

Information importante en lien avec la situation du nouveau coronavirus: les regroupements de plus de 300 personnes sont interdits. De plus, une distance de un à deux mètres entre les personnes doit être respectées. Plus d'informations sur les mesures prises par les autorités

Aménagement et histoire du parc

Du XVIIIe au XIXe siècles, la maison sise au haut du parc le long de la rue de Lausanne accueille l’Auberge de Sécheron fréquentée par des hôtes célèbres: Madame de Staël, Benjamin Constant, Louis Napoléon Bonaparte ou la reine Victoria y ont notamment séjourné. La maison et ses à-côtés sont aujourd'hui le siège du Service des espaces verts de la Ville de Genève.

Construite en 1846 par Gustave Moynier, un des fondateurs de la Croix-Rouge, la Villa Moynier est une élégante maison de maître dominant le lac. Siège du CICR  jusqu’à la fin de la première guerre mondiale, elle est aujourd'hui occupée par l’Académie de droit international humanitaire et de droits humains.  
En 1926, la Société des Nations achète le domaine pour y élever son palais. Trois ans plus tard, les autorités genevoises autorisent la construction du Palais des Nations dans le parc de l’Ariana, en échange de la jouissance des parcs Moynier et de la Perle du Lac qui ouvrent au public en 1929.

À côté de la Villa, plusieurs magnolias à la floraison éclatante méritent le déplacement au printemps. Des plates bandes colorées et des bancs agrémentent la tranquille terrasse qui ouvre un panorama axial sur les Alpes et le lac.  Un peu plus bas, dans la pelouse, une quinzaine de chênes divers ont été plantés permettant de découvrir, autour de chênes pédonculés bien connus, des chênes chevelus, chênes à feuilles de châtaignier, chênes rouges d'Amérique et autres chênes du Japon ou chênes rouvres.

Equipements

Le parc Mon Repos voisin dispose d’une place de jeux pour les enfants ainsi que d’une pataugeoire et de WC publics. Les chiens ont accès aux chemins à condition d’être tenus en laisse. L’espace de liberté pour chiens le plus proche est celui de Château Banquet.

Gestion écologique

Les  espaces verts de la Ville sont gérés de façon écologique et sans produits chimiques. Au parc Moynier, la biodiversité est favorisée par de nombreux nichoirs et des fleurissement durables de bulbes de tulipes ainsi qu’un gazon fleuri (derrière la Villa Moynier) riche en fleurs diverses et donc favorable aux insectes. L’ensemble demande aussi moins d’entretien que l’ancienne pelouse standard.

Parc Moynier

Rue de Lausanne

Voir sur le plan
Voir dans Streetview

Article modifié le 11.06.2020 à 16:48