Résultats du concours d’architecture pour le réaménagement des espaces publics du nord-ouest de la gare de Cornavin

C’est le projet «Girard aux Grottes» du bureau Monnier Architecture du Paysage de Lausanne qui a remporté le premier prix et le premier rang du concours d’architecture organisé par la Ville de Genève pour le réaménagement des espaces publics du nord-ouest de la gare de Cornavin.

Image
Espaces publics Cornavin

Avec le projet d’extension de la gare Cornavin souterraine, on attend environ 100'000 voyageurs journaliers et voyageuses journalières sur le parcours Lausanne-Genève à l’horizon 2035.

Convaincue que la qualité de l’espace urbain dépend aujourd’hui largement de la qualité de l’espace public, la Ville de Genève a décidé, en 2020, d'organiser un concours pour le réaménagement de tout le périmètre nord-ouest de la gare de Cornavin.

Projet lauréat: une continuité urbaine et spatiale

Le choix du jury s’est porté à l’unanimité sur le projet "Girard aux Grottes" du groupement piloté par le bureau Monnier Architecture du Paysage. Le projet retenu propose une continuité urbaine et spatiale en optant pour l’uniformité d’un traitement des sols, tout en s’autorisant des espaces de respiration d’une autre nature, très végétalisés.

Quatre places, deux nouvelles, la place de la Pépinière et la place des Gares, et deux existantes, celles de Montbrillant et du Reculet, formeront une continuité urbaine végétalisée, requalifiant complètement l’arrière de la gare et offrant à la population une nouvelle fraîcheur bénéfique, indispensable en ville. De larges espaces seront libérés pour les mobilités douces.

Une couture minimaliste entre le quartier des Grottes et la nouvelle gare de Cornavin

Ces nouveaux aménagements permettront de créer une couture urbaine entre des lieux de caractère et de vocation diamétralement différents:

  • le quartier populaire et engagé des Grottes, essentiellement composé d’immeubles de logements, de petits commerces et de microstructures très actives
  • la gare de Cornavin, vouée à changer d’échelle, pour devenir une hub de transport d’importance nationale.

La gare sera présente via une lecture minimaliste de l’espace exprimée par des moyens simples: laisser voir les trains à travers une paroi vitrée et signifier les quatre accès à la gare par un traitement homogène de la partie centrale de la façade et de deux nouvelles émergences latérales.

Cette "économie du geste" s’inscrit parfaitement dans les perspectives de durabilité et d’économie de moyens d’un projet contemporain et permet de mettre davantage en valeur les espaces publics qui entoureront l’infratsructure.

Le bureau d’architecte-paysagiste Monnier Architecture du Paysage s’est associé avec le bureau d’architecture Giorgis&Rodriguez Architectes, les ingénieur-e-s en mobilité du bureau Transitec, les ingénieur-e-s civil-e-s du bureau Edms ainsi que les concepteurs et conceptrices lumière de l’agence Lumière Electrique pour transmettre leur vision de ces nouveaux aménagements situés à l’arrière de la gare de Cornavin.

Contact

Département de l'aménagement, des constructions et de la mobilité - Direction

Anaïs Balabazan

Déléguée à l'information et à la communication

Tél. +41 22 418 20 53

Courriel

Télécharger la vCard

Article modifié le 14.05.2024 à 11:13