Plan localisé de quartier de Bourgogne: obligations et devoirs des autorités

Le plan localisé de quartier (PLQ) permet de construire en zone de développement, ce qui implique un contrôle des loyers par l’Etat.

Image
vue de Genève

Loger la population

En 2022, le taux de vacance des logements a atteint son plus bas niveau depuis 2013 en Ville de Genève, se fixant à 0,37%. Plus de 3’700 demandes sont aujourd’hui en attente à la Gérance immobilière municipale.

Le plan localisé de quartier (PLQ) permet de construire des logements situés au centre-ville dont les loyers sont contrôlés par l’Etat et accessibles à la majeure partie population.

Aménager le territoire

La Confédération a demandé au Canton de Genève de lutter contre l’étalement urbain, c’est-à-dire d’empêcher les constructions en périphérie sur de terrains principalement agricoles. Le Canton a ainsi dû réduire les nouvelles zones à bâtir prévues dans la première version de son plan directeur cantonal. Dans la version approuvée par le Conseil fédéral, elles sont passées de 520 ha à 262 hectares. 

Le plan directeur cantonal préconise ainsi de réduire la dispersion de l’habitat, il propose prioritairement de construire en ville. Dans cette optique, la Ville de Genève a le devoir de prévoir la réalisation de logements.

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 22.12.2022 à 09:30