Cette page est également disponible en English !

Lieu d'origine et droit de cité

Lié au lieu d’origine, le droit de cité précise l’appartenance d’un citoyen ou d’une citoyenne suisse à une commune et un canton. Il se transmet des parents à l’enfant ou s’acquiert par naturalisation et détermine les droits et les devoirs politiques de tout-e Confédéré-e.

Texte

⚠ Information importante en lien avec la situation du nouveau coronavirus: les démarches en ligne sont interrompues.
Seules les commandes urgentes seront traitées par le Service de l’état civil. Pour les demandes urgentes uniquement, vous pouvez envoyer un courriel à @email.
Plus d'informations sur les mesures prises par la Ville de Genève

Texte
Image
Des passants marchent sur une rue piétonne.

Lieu d’origine

Le lieu d'origine est inscrit sur la pièce d’identité. Chaque famille est originaire d’une ou de plusieurs communes où ses données d’état civil sont répertoriées et tenues à jour, indépendamment de son domicile.

Droit de cité

Selon la Constitution fédérale, "a la citoyenneté suisse toute personne qui possède un droit de cité communal et le droit de cité du canton" (art. 37). Lié au lieu d’origine, le droit de cité tire donc un trait d’union entre la commune, le canton et la nationalité suisse. Il détermine les droits civiques du citoyen ou de la citoyenne suisse ainsi que ses devoirs.

Acquisition du droit de cité

Le droit de cité s'acquiert actuellement soit par une décision (procédure de naturalisation ordinaire ou facilité ou réintégration), soit par filiation en se transmettant des parents à l’enfant, même adopté.

L’enfant mineur acquiert le droit de cité cantonal et communal du parent suisse dont il porte le nom.

Le mariage n’a plus d’incidence sur le droit de cité depuis le 1er janvier 2013.

Acte d’origine

Etabli sur la base du registre des personnes, l'acte d'origine précise la possession d'un droit de cité déterminé. Il perd sa validité dès qu'un changement intervient dans le statut du titulaire. Il est demandé par certains cantons en vue d'un changement de domicile.

Lieu d’origine et droit de cité en cas de naturalisation

Les étrangers et étrangères naturalisé-e-s suisses peuvent choisir leur lieu d'origine entre la commune où ils et elles résident ou l'une de celles où ils et elles ont résidé. Les étrangers et étrangères qui acquièrent la nationalité à la suite d’un mariage avec un-e conjoint-e suisse (procédure facilitée) obtiennent le droit de cité de leur conjoint-e.

Plusieurs autorités sont compétentes pour l’obtention du droit de cité en fonction de la nationalité du ou de la requérant-e, genevois-e, confédéré-, étranger ou étrangère.

Contact

Service de l'état civil

37 Rue de la Mairie

1207

Genève

Suisse

Tél. +41224186650

Fax. +41224186651

Courriel

Service de l'état civil

Télécharger la vCard

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 11.03.2020 à 15:13