Active de longue date dans plusieurs réseaux de villes internationaux, la Ville de Genève estime que ces derniers sont bénéfiques à la municipalité. Sa politique en matière de réseaux de villes internationaux permet de fixer un cadre en la matière, de définir des objectifs pour les prochaines années et de fixer les principes aidant à la prise de décision pour le Conseil administratif quant à l’adhésion ou au retrait de réseaux de villes.

La population urbaine mondiale ne cesse de croître. En 2007, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, elle a dépassé la population rurale mondiale. Les Nations Unies prévoient que d'ici 2050, les villes compteront jusqu'à 68% de la population mondiale. Bien que les villes soient les premières touchées par de nombreux défis mondiaux complexes et qu'elles aient un rôle majeur à jouer dans la recherche et la mise en œuvre de solutions concrètes et pragmatiques, leurs voix ne sont pas encore suffisamment entendues. Dans le domaine international, il devient essentiel de reconnaître leur expérience, basée sur une connaissance fine du terrain et sur leur proximité avec la population.

Les acteurs internationaux présents à Genève souhaitent désormais adopter une approche plus active et fondée sur des données factuelles en ce qui concerne les villes, tout en puisant dans les connaissances présentes à Genève en matière urbaine. Cela explique en partie la multiplication des réseaux de villes internationaux tels que Cités et gouvernements locaux unis (CGLU), l’Association internationale des maires francophones (AIMF), C40 Cities Climate Leadership Group (C40) ou encore Urban 20 (U20). Les villes choisissent de plus en plus de rejoindre ces réseaux afin de parler d’une seule voix et d’augmenter leur influence sur la scène internationale.

Politique de la Ville de Genève en matière de réseaux de villes internationaux

Actif de longue date dans plusieurs réseaux de villes internationaux, la Ville de Genève estime que ces réseaux sont bénéfiques à notre municipalité. Cela implique toutefois de se déplacer régulièrement à l’étranger pour assister aux assemblées générales annuelles ou à des réunions stratégiques, en choisissant soigneusement les rencontres qui justifient un déplacement (la Ville de Genève renonce à donner suite à au moins 4 sollicitations sur 5). Ces réunions sont importantes car elles permettent de tisser des liens avec des municipalités exemplaires dans plusieurs domaines, de s’inspirer de politiques publiques innovantes ou encore de rencontrer de nouveaux acteurs experts dans les questions urbaines. Ces réunions permettent également de renforcer la Genève internationale. La réactivation du bureau d’ONU-Habitat à Genève est par exemple le résultat direct de l’engagement de son représentant Sami Kanaan dans le réseau CGLU. Les réunions dans le cadre de ce réseau ont aussi mené à la création du Geneva Cities Hub par la Ville de Genève et le Canton de Genève, avec le soutien substantiel de la Confédération suisse. Il s'agit d'une nouvelle organisation visant à rapprocher les villes et réseaux de villes du monde entier avec les acteurs urbains de la Genève internationale.

La Ville de Genève s'est dotée d’une politique en matière de réseaux de villes internationaux. Celle-ci permet de fixer un cadre en la matière, de définir des objectifs pour les prochaines années et de fixer les principes aidant à la prise de décision pour le Conseil administratif quant à l’adhésion ou au retrait de réseaux de villes.

Réseaux dans lesquels la Ville de Genève est engagée

La Ville de Genève s’engage notamment au sein des réseaux suivants:

Mais Genève est encore membre d’une douzaine d’autres réseaux comme:

Contact

Service des relations extérieures

4 Rue de la Croix-Rouge

1204

Genève

Suisse

Tél. +41224182989

Fax. +41224182983

Service des relations extérieures

Télécharger la vCard

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 05.03.2020 à 17:13