Un homme portant un drapeau arc-en-ciel

La Ville de Genève renforce sa politique publique envers les personnes trans, intersexes et non binaires. Ce nouveau programme vise à initier, soutenir et encourager le développement d’actions de sensibilisations aux enjeux spécifiques que rencontrent ces populations particulièrement précarisées et discriminées. Plusieurs rencontres sont prévues en 2024.

Pour une meilleure compréhension et faciliter votre lecture, nous vous renvoyons vers un lexique qui revient plus en détail sur les termes utilisés dans cette page.

Image
Palais Eynard lumières

Dans la perspective d'une société inclusive et durable, la Ville de Genève s’engage depuis de nombreuses années contre la violence et les discriminations basées sur l’orientation sexuelle et affective, l’identité et l’expression de genre et les caractéristiques sexuelles.

Elle œuvre pour la promotion et le respect des droits humains fondamentaux des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, intersexes, queers ou appartenant à d'autres minorités sexuelles et de genre (LGBTIQ+) sur son territoire et au-delà.

Le 22 juillet 2020, le Conseil administratif adoptait une nouvelle Stratégie municipale LGBTIQ+. Déclinée en 7 axes principaux et 23 objectifs prioritaires, elle encadre les actions en cours et à venir, à l'externe comme à l'interne de l'administration municipale, jusqu'en 2030 et renforce leur coordination et leur monitoring, placés sous la responsabilité du Service Agenda 21 – Ville durable.

Plus particulièrement, le deuxième axe de cette stratégie "Soutenir spécifiquement les groupes vulnérables" vise à identifier les vulnérabilités propres à certains groupes au sein des communautés LGBTIQ+.

Des besoins particuliers

Dans un contexte où de plus en plus de personnes, particulièrement des jeunes, osent se dévoiler trans, non binaires, queers ou intersexes, les besoins d'accompagnement et de soutien spécifique envers ces personnes sont accrus, ainsi que de mesures de sensibilisation du grand public et de formation des professionnel-le-s, afin de leur permettre de mieux comprendre et appréhender ces enjeux.

Parmi les populations LGBTIQ+, les personnes trans, non-binaires et intersexes sont particulièrement précarisées et discriminées. Les discriminations, la violence et le rejet auxquels elles peuvent faire face ont impact majeur sur leurs vies quotidiennes. Elles subissent davantage de discriminations, notamment dans le milieu professionnel et médical. Leurs droits fondamentaux sont insuffisamment protégés: droit à l’autodétermination et droit à l’accès aux informations, pour ne citer qu’eux. Elles sont plus susceptibles de subir des souffrances et des pressions fortes dans notre société pensée et construite de manière binaire. Ces populations, particulièrement vulnérabilisées, nécessitent une attention particulière et ont des besoins spécifiques.

La Ville accompagne déjà des projets associatifs spécifiquement dédiées aux populations trans et non binaires. Elle soutient ainsi, notamment, le pôle Trans* de l’Association 360, le Refuge Genève, l’association Épicène, le Transfreeshop du Groupe Santé Genève et le programme sur la non binarité du festival Spielact.

Avec ce nouveau programme de sensibilisation et de capacitation communautaire, la Ville de Genève renforce son action. Elle réaffirme ainsi son soutien à l’autodétermination, à l’approche trans-affirmative et sa ferme condamnation des opérations de normalisation sexuelle non-vitales sur les enfants intersexes et de toute tentative de modification de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre.    

Un programme autour de dates symboliques

Pour cette première année, le programme trans, intersexe et non binaire se déploiera autour de trois dates symboliques

  • pour la Journée internationale de visibilité transgenre du 31 mars;
  • la Journée internationale des personnes non binaires du 14 juillet;
  • la Journée internationale de la visibilité intersexe du 26 octobre.

Lancement d'un appel à projets

La Ville de Genève lance son premier appel à projets dans le cadre de son programme trans, intersexes et non-binaires (TINB). Le délai pour déposer une demande est fixée au 31 août 2024. Cette nouvelle enveloppe de subventions ponctuelles vise à encourager les projets à destination des personnes trans, intersexes et/ou non-binaires ou qui favorisent leur inclusion sur le territoire genevois. Plus d'informations et déposer une demande. 

Prochaines dates

  • Aux alentours du 14 juillet, Journée internationale des personnes non binaires
  • Aux alentours du 26 octobre, Journée internationale de la visibilité intersexe.
     

Agenda "Programme personnes trans, intersexes et non binaires"

Contact

Service Agenda 21 - Ville durable : LGBTIQ

Mandicourt Guillaume

5, rue de l'Hôtel-de-Ville

1204

Genève

Suisse

Tél. +41 22 418 22 90

Courriel

Télécharger la vCard

Article modifié le 20.06.2024 à 11:51