Cette page est également disponible en English !

La Ville régénère la hêtraie du parc La Grange et la forêt du Bois-de-la-Bâtie

1300 jeunes arbres vont être plantés dans la hêtraie du parc La Grange entre la fin de cet hiver et l’automne 2021. Des travaux de sécurisation des falaises, de défrichement et de réaménagement des chemins sont également menés au Bois de la Bâtie, où 1500 jeunes arbres ont déjà été replantés.

Image
vue de genève de haut, avec au premier plan des arbres coupés

Le Service des espaces verts travaille actuellement à deux grands projets de régénération en zones boisée et forestière. Le premier porte sur la régénération de la hêtraie du parc La Grange, avec la plantation de 1300 jeunes arbres dans la zone boisée proche de la route de Frontenex dès le mois de mars et à l’automne 2021. Le deuxième projet d’actualité porte sur la sécurisation avec défrichement des falaises du Bois de la Bâtie, où 1500 jeunes arbres ont déjà été replantés, et sur le réaménagement des chemins fermés depuis 2 ans.

Les forêts et les zones arborées en milieu urbain, sous tension en raison de la pollution, du dérèglement climatique et d’une forte fréquentation des lieux, nécessitent une attention particulière. Pour Alfonso Gomez, Conseiller administratif en charge du Département des finances, de l’environnement et du logement, «les 70 hectares de forêts urbaines et les 40'000 arbres hors forêts sur le territoire municipal constituent un poumon vert à préserver et à développer grâce à des solutions créatives. Ils jouent un rôle essentiel pour l'adaptation au changement climatique, la lutte contre le dérèglement climatique, l’amélioration de la qualité de l’air et le bien-être des habitantes et des habitants».

Régénération de la hêtraie du parc La Grange

Déjà fortement affectée par les sécheresses successives de ces dernières années, la hêtraie du parc La Grange a payé un lourd tribut à l’orage du 13 août 2020. Afin de remédier à son dépérissement, 1300 jeunes arbres, davantage résistants à la chaleur, seront plantés dès le mois de mars et à l’automne prochain.

Pour une régénération optimale de cette zone boisée, les essences, une dizaine au total, ont été sélectionnées en fonction de leur capacité d’adaptation au réchauffement climatique. Ormes de Sibérie, érables de Colchide, hêtres et charmes d’Orient ou autres parroties de Perse permettront ainsi de faire évoluer la hêtraie actuelle en une zone arborée évoquant les forêts des bords de la mer Caspienne, au climat proche de celui vers lequel évolue Genève. Les essences ont aussi été choisies en raison de leur qualité paysagère et notamment leurs couleurs automnales flamboyantes. Ces espèces d’arbres sont pour la plupart déjà présentes à Genève, mais plantées de façon isolée, dans les parcs ou sur rues.

La nouveauté consiste ici à rassembler ces essences et à les densifier en mode forestier. Le Service des espaces verts accompagnera leur évolution en éclaircissant et régulant la concurrence entre les arbres, si nécessaire, pour permettre une croissance optimale de l’ensemble qui devrait avoir fière allure d’ici une quinzaine d’années déjà. Les vieux hêtres présents seront maintenus et protégés aussi longtemps que possible. Anciens arbres et nouvelles espèces cohabiteront pour construire en douceur un nouveau paysage pour le parc La Grange.

Régénération de la forêt du Bois de la Bâtie et sécurisation des falaises

Dans le cadre de son projet de revalorisation, le Bois de la Bâtie, sous tension en raison des effets cumulés du réchauffement climatique et d’une forte fréquentation des lieux, est également au coeur d’un vaste projet de régénération.

Vingt-six arbres (cerisiers, tilleuls, chênes et autres érables) et 1500 plants forestiers ont déjà été plantés. Les premiers agrémentent désormais le cheminement fraîchement rénové, notamment autour des trois belvédères et de la buvette. Les 1500 plants forestiers se développeront principalement aux bifurcations des chemins avec pour objectif de créer à terme des lisières bien arborées favorisant la biodiversité de la faune et de la flore.

Pour assurer la sécurité des falaises de la plus grande forêt du territoire municipal, des travaux de sécurisation et de défrichement indispensables vont être lancés le 22 février. Ils permettront de rouvrir dès le mois de juillet les chemins grimpant la falaise le long de l’Arve, très appréciés par la population et fermés depuis 2 ans. Ces chemins avaient été condamnés suite au résultat d’une expertise de sécurité qui avait révélé les dangers du site. La situation géologique est similaire à celle des falaises de Saint-Jean, en face, où des éboulements viennent de se produire entraînant la fermeture du sentier. Le poids des gros arbres combiné à la fragilité des sols et des rochers déstabilisent la paroi, provoquant des glissements de terrain. 1’700 m2 sur les 200'000 que compte le Bois de la Bâtie seront défrichés, impliquant l’abattage de 37 arbres. La forêt sera par la suite régénérée naturellement ou artificiellement selon l’état du terrain.

Les travaux pour assainir le secteur et permettre à nouveau sa fréquentation seront réalisés en deux étapes:

  • de février à avril 2021: défrichement, évacuation de près de 1200m3 de gravats et sécurisation de la falaise.
  • de mai à juillet 2021: remise en état des chemins

Les branches issues des abattages seront utilisées sur place pour construire un couloir d'évacuation des gravats permettant ainsi de canaliser les rochers qui tomberont lors de la démolition des surplombs et de protéger le terrain. Les troncs, notamment des chênes, seront récupérés et valorisés sous forme de poutre ou de planches destinés à une utilisation au sein de la Ville selon les besoins des services.

Dans le cadre de son plan de gestion des forêts 2013-2024, signé en janvier 2015 par le Conseil d’Etat, la Ville de Genève s’engage à rendre ses forêts durables et à valoriser leurs différentes fonctions, comme le maintien et le développement de la biodiversité, la protection du paysage ou encore l’accueil de la population dans de bonnes conditions. Un entretien adapté est le meilleur garant de leur pérennité.

Contact

Service des espaces verts

118 Rue de Lausanne

1202

Genève

Entrée des véhicules: 120 rue de Lausanne

Tél. +41224185000

Fax. +41224185001

Courriel

Service des espaces verts

Télécharger la vCard

Article modifié le 21.09.2021 à 08:53