L'oie rieuse

Nichant dans l'extrême Nord de la Russie et de la Sibérie, l'oie rieuse doit son nom à son cri, qui ressemble parfois à un rire. Elle fait partie des oiseaux d'eau que l'on trouve au parc aux animaux du Bois-de-la-Bâtie.

Texte
Image
Une oie rieuse sur le lac

Plus petite que l'oie cendrée, l’oie rieuse a un plumage foncé et un bec de couleur chair entouré de plumes blanches. Elle est facilement reconnaissable à ses taches noires sur le dessous du ventre. Son cri qui ressemble parfois à un rire a valu à l’oie rieuse son nom.

L’oie rieuse nidifie souvent en petites colonies. Elle habite les toundras sans arbres, les régions marécageuses proches de la mer, les îlots et les deltas, mais aussi les berges des rivières et des lacs.
Elle niche dans l'extrême nord de la Russie et de la Sibérie. Elle hiverne près de la mer Caspienne, de la mer Noire, du Danube et surtout dans la mer du Nord. Si l’hiver est très rigoureux, on peut l’observer dans le nord de la France.

Une fiche descriptive de l’animal peut être téléchargée au format PDF.

Contact

Service des espaces verts

118 Rue de Lausanne

1202

Genève

Suisse

Tél. +41224185000

Fax. +41224185001

Courriel

Service des espaces verts

Télécharger la vCard

Téléchargements

Notez cet article

Merci d'avoir partagé votre avis !

Article modifié le 20.09.2017 à 10:02