Rentrée scolaire 2022: Des investissements nécessaires pour des équipements de qualité

Image
Un préau d'école avec des enfants et des jeux.

Près de 12'500 enfants ont pris ce matin le chemin de l'école en Ville de Genève, soit 188 de plus que l'an dernier. Les principaux enjeux de cette rentrée 2022 ont été présentés ce matin par Christina Kitsos, Magistrate en charge du Département de la cohésion sociale et de la solidarité, et Frédérique Perler, Magistrate en charge des constructions, de l’aménagement et de la mobilité.

Le traditionnel Point presse de la rentrée en Ville de Genève s'est déroulé à l’école du Seujet dont la toiture a été végétalisée dans le cadre du budget participatif mis en place par la Ville. Cette école accueille 275 élèves dans 13 classes.

Frédérique Perler, Conseillère administrative en charge du Département de l'aménagement, des constructions et de la mobilité souligne que «pendant les vacances scolaires, la direction du patrimoine bâti s’est attelée à préparer au mieux les écoles pour que la rentrée des élèves se passe dans les meilleures conditions. Peinture, sols, luminaires, réparation de stores, vérifications et entretiens des toitures, sanitaires, nettoyages... Plus de 30 chantiers ont eu lieu cet été, alors que 28 avaient déjà été menés en février, et 23 pendant les vacances de Pâques.»

La planification: un enjeu majeur

Avec une augmentation des effectifs prévus ces prochaines années, et les incertitudes liées à l’arrivée des élèves en provenance d’Ukraine, la planification scolaire demeure un enjeu majeur.

Christina Kitsos, Magistrate en charge du Département de la cohésion sociale et de la solidarité relève «l’engagement renforcé de la Ville pour répondre à l’augmentation des effectifs scolaires et parascolaires par la réalisation d’une planification scolaire depuis juin 2020 et des investissements qui doivent permettre de mettre à disposition des élèves des équipements de qualité.»

La construction des pavillons modulaires des écoles de Trembley et des Allières est en cours depuis le début de l’été. La solution choisie permet d’offrir aux élèves et aux enseignant-e-s des locaux fonctionnels et confortables dans un délai de 8 à 9 mois, alors que la construction d’une nouvelle école prend plusieurs années. Pendant le temps des travaux, toutes les mesures sont prises pour assurer la sécurité des enfants aux abords des chantiers. Par ailleurs, des activités pédagogiques sont prévues pour impliquer les élèves dans l’agrandissement de leur école.  

En ce qui concerne la transformation des logements de fonction en locaux parascolaires dans onze écoles, un crédit de plus de 4 millions de francs a été voté par le Conseil municipal fin 2020. Quatre transformations seront terminées pour la fin de l’année dans les écoles suivantes: Grottes, Le Corbusier, Cité Jonction et Eaux-vives. Cinq de plus le seront pour la rentrée 2023.

Investissements dans les restaurants scolaires

Pour l’avenir, plusieurs votes de crédits par le Conseil municipal sont attendus, notamment pour la rénovation et la réorganisation des cuisines scolaires dans 6 écoles. Ces investissements doivent permettre de faire face à une augmentation de la fréquentation de près de 10 % depuis 10 ans. Par ailleurs, une formalisation de la gouvernance des restaurants scolaires entre en force dès le mois de septembre, avec des contrats de prestation qui lient désormais la Ville aux différentes associations.

Des repas sains et équilibrés

Découvrez en vidéo, comment les repas de midi sont préparés avec soin par les chef-fe-s de cuisine des restaurants scolaires de la Ville de Genève:

 

Location de salles: augmentation de l'offre

En matière de mutualisation des locaux, des efforts considérables ont été fournis afin d’augmenter l’offre en salles dans les établissements scolaires, tant pour les particuliers que pour les associations. A Geisendorf et aux Plantaporrêts, de nouvelles salles sont disponibles, tandis que dans le secteur Marie Goegg-Pouchoulin et au Carré-Vert, les locaux sont mis à disposition exclusivement des associations.

La sécurité sur le chemin de l’école

La sécurité sur le chemin de l’école figure parmi les préoccupations majeures des parents. A leurs intentions - automobilistes et/ou cyclistes -, la Ville déploie une campagne de sensibilisation et d’information sur les risques de la route à proximité des établissements scolaires et sur le rôle de la patrouille scolaire.

L’accès à la culture et au sport renforcé

La Ville poursuit le développement des Ateliers Mobiles et Découverte mis en place par le Service des écoles et institutions pour l’enfance en lien avec de nombreux partenaires. Ce dispositif a pour objectif de renforcer l’accès à la culture et au sport dès le plus jeune âge sur le temps parascolaire. L’ensemble des écoles de la Ville bénéficie désormais de ces activités sportives, culturelles, ou de sensibilisation aux questions environnementales. Des nouveaux ateliers sur le vélo-polo, les claquettes, ou encore la création de cosmétiques naturels complètent l’offre.

Une nouvelle crèche Bauer-Lagier

En choisissant de donner à la nouvelle institution petite enfance ouverte dans le quartier de Vieusseux le nom de «crèche Monique Bauer-Lagier», la Ville a décidé de rendre hommage à cette politicienne, pionnière en matière d’écologie et engagée en faveur des droits des enfants. La crèche Bauer-Lagier propose dès cette rentrée 40 nouvelles places.

L’ARS pour tous les enfants

L’Allocation de rentrée scolaire (ARS) est reconduite pour la 10ème année consécutive. Respectivement 130 francs et 180 francs par année sont versées aux familles pour chaque enfant scolarisé à l’école primaire et au cycle d’orientation. La prestation est accessible pour la deuxième année consécutive à tous les enfants, sans discrimination liée au statut de leurs parents, grâce à un partenariat avec le Centre de contact Suisses-Immigrés (CCSI).

Les jeux à l’honneur

La Ville renforce son engagement en faveur des activités pour les enfants, avec 12 ludothèques dont les horaires s’élargissent le samedi matin, des loisirs qui reprennent le week-end à la Bâtie des enfants, ou encore l’organisation d’une Journée entière de Jeux pour les familles le dimanche 25 septembre prochain. Pour Christina Kitsos, «le jeu est une valeur forte dans le développement de l’enfant et son ouverture au monde qu’il est essentiel de rendre accessible au plus grand nombre. Au-delà du plaisir, le jeu offre des occasions de découverte, d’apprentissage et de socialisation qui sont aussi de magnifiques leviers de cohésion sociale et d’intégration des familles dans les quartiers ».

Contact

Manuelle Pasquali de Weck

Direction du département de la cohésion sociale et de la solidarité (DCSS)

Conseillère personnelle

Por. +41 79 446 40 13

Courriel

Télécharger la vCard

Contact

Catherine Armand

Direction du département de l’aménagement, des constructions et de la mobilité (DACM)

Collaboratrice personnelle

Tél. 022 418 20 32

Por. 076 375 69 44

Courriel

Télécharger la vCard

Article modifié le 14.05.2024 à 11:11