Tout savoir sur la Fête de l'Escalade

Sorte de carnaval genevois, la fête de l'Escalade mélange tradition, humour et commémoration officielle. Déguisements, marmites en chocolat et chants du Cé qu'è lainô font partie de cette fête qui permet la rencontre entre les générations.

Image
marmite de l'escalade avec légumes en massepain autour

Dans la Cité de Calvin, qui ne célèbre pas le carnaval catholique, la fête de l'Escalade est donc non seulement l'occasion de se souvenir de l'histoire de la ville, mais également un moment de rencontre. C'est pourquoi l'Escalade est avant tout une fête populaire, la fête des Genevois.

Animations traditionnelles

Autour du 12 décembre, Genève s'anime pour célébrer un des jours les plus attendus de l'année par les plus jeunes: la fête de l'Escalade .

Chants et déguisements

La coutume veut que les enfants et collégiens se déguisent et défilent dans les rues. Le soir, ils frappent aux portes pour entonner les chants traditionnels: le Cé qu'è lainô etAh! La Belle Escalade, contre quelques pièces de monnaie.

Des marmites de soupes ou en chocolat

C'est aussi l'occasion de déguster la fameuse marmite en chocolat, en hommage au courage de la Mère Royaume, qui aurait ébouillanté un ennemi avec sa marmite de soupe. Une fois la phrase rituelle prononcée: «Ainsi périssent les ennemis de la République», la coutume veut que le plus jeune et le plus vieux de l'assemblée brisent ensemble la marmite, pour y découvrir des légumes de massepain et des bonbons accompagnés de petits pétards.

Dans certaines écoles, rues ou places genevoises, des soupes de légumes fumantes sont aussi offertes aux habitant-e-s, dans le cadre de célébrations de quartiers.

Suivez la trace de la véritable recette de la soupe de la Mère Royaume sur la page InterroGE Quelle est la recette de la soupe de la Mère Royaume?

Défilés historiques

Le week-end le plus proche de la date, des cortèges de l'époque commémorent la victoire au son des fifres et tambours. Hallebardiers, arquebusiers, cavaliers et personnages historiques défilent dans les costumes d'antan. Des démonstrations de tirs de mousquet, de tirs au canon ou de manipulation de la hallebarde sont également organisées.

Une tradition vivante genevoise

L'Escalade fait partie de la liste des traditions vivantes en Suisse, établie par l'Office fédéral de la culture. Elle constitue donc une part du patrimoine culturel immatériel suisse et genevois.

Course de l'Escalade

Au début du mois a lieu la Course de l'Escalade dans la vieille ville. Moins solennel, cet événement se veut également festif. L'épreuve de «la marmite» consiste à courir déguisé. Elle rassemble petit-e-s et grand-e-s, que cela soit pour admirer ou participer.

S'entraîner toute l'année pour la course

Divers parcours d'entraînement balisés sont mis en place dans l'ensemble du Canton, afin de s'entraîner pour cette course festive et populaire.

Article modifié le 14.05.2024 à 11:12